Economie Tout voir

Maroc : «Le potentiel actuel permet la création de 200.000 emplois dans le domaine associatif»

Maroc : «Le potentiel actuel permet la création de 200.000 emplois dans le domaine associatif»

• L’emploi associatif est considéré aujourd’hui comme étant l’un des principaux piliers du développement du travail associatif au Maroc. A cet égard, la capitale économique a abrité, vendredi 5 mai, le premier forum national de la société civile sur l’emploi associatif. 

Le forum s’inscrit, en effet, dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie «Nassij» relative aux relations avec la société civile au titre de la période 2022-2026. 

Organisée par le ministère chargé des Relations avec le parlement, cette manifestation de haut vol a connu la participation des représentants des secteurs gouvernementaux concernés. 

A cette occasion, le ministre chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, a souligné que «l'acteur public est appelé à intervenir via des politiques publiques claires pour renforcer les compétences de la société civile, l'appuyer et l'accompagner. Le forum vise à mettre le doigt sur les entraves juridiques et institutionnelles pour chercher des solutions et des propositions en vue de promouvoir l'emploi associatif».  

De son côté, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, s'est dit convaincu que le Maroc est capable de réaliser de bons résultats dans le domaine de l'économie sociale et solidaire, précisant que le potentiel actuel permet de créer 200.000 emplois dans le domaine associatif. 

La séance d’ouverture de ce forum a été marquée par la signature par le ministère chargé des Relations avec le parlement de trois conventions de partenariat avec le ministère de l’Industrie et du Commerce et l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), la CDG et l’OFPPT.

La première convention porte sur la mise en place d'un cadre global de coopération entre les parties signataires. Le but étant  d'encourager et de faciliter l’accès de la société civile aux services de l’OMPIC. 

La deuxième convention vise à mettre en place un cadre de partenariat pour promouvoir le secteur associatif, développer l'emploi, qualifier le tissu associatif et accompagner sa mutation numérique. 

En ce qui concerne la troisième convention, celle-ci  ambitionne de renforcer l'offre portant sur la formation professionnelle de base et continue liée aux métiers de la vie associative.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 08 Septembre 2023

Le Maroc accueille l’Africa Investment Forum 2023, les 8 et 9 novembre à Marrakech

Vendredi 21 Juillet 2023

Ait Taleb : La réussite de la couverture médicale généralisée "tributaire d’un système de santé moderne et résilient"

Vendredi 23 Juin 2023

Bourita : Le Maroc disposé à accueillir la deuxième édition du Forum Néguev

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required