Economie Tout voir

Groupe Banque mondiale : Voici pourquoi le Maroc est un laboratoire à ciel ouvert pour la SFI

Groupe Banque mondiale : Voici pourquoi le Maroc est un laboratoire à ciel ouvert pour la SFI

 

• Au cours des 60 dernières années, la SFI, membre du groupe de la Banque mondiale, a fait preuve d’innovation au Maroc.

 

• Plus de 25 projets mis en place à l’échelle nationale sont inédits, jamais réalisés auparavant.

 

 

60 ans d’intervention au Maroc méritent une commémoration de taille. Depuis 1962, la Société financière internationale (IFC) s’est évertuée à soutenir le développement du secteur privé et la création d’opportunités et d’emplois à l’aide d’investissements innovants et de services-conseils stratégiques à l’échelle nationale. Pour rappel, au terme de ces six dernières décennies, l'IFC a collaboré avec plus de 100 partenaires nationaux et internationaux au Maroc, mobilisant et investissant plus de 3,5 milliards de dollars dans des projets. Et ce, afin de soutenir les petites entreprises, l’industrie, le secteur agroalimentaire, le développement d’infrastructures ainsi que le secteur financier. De plus, l’entité membre du groupe de la Banque mondiale a également aidé les entreprises marocaines à conquérir de nouveaux marchés en Afrique, appuyant ainsi la politique africaine du Royaume. «La célébration de cet anniversaire est l’occasion de réfléchir sur les réalisations des dernières années de la SFI au Maroc, tout en préparant l’avenir, c’est-à-dire les 60 prochains semaines et mois», a déclaré récemment, Sergio Pimenta, vice-président d’IFC pour l’Afrique en visite officielle au Maroc. «Nous avons l’ambition d’accélérer les opérations de la SFI dans le Royaume. Au cours de ces dernières années, nous avons fait preuve d’innovation car plus de 25 projets mis en place à l’échelle nationale sont inédits, jamais réalisés auparavant. Ce qui est intéressant pour le Maroc et la SFI. Le pays constitue une sorte de laboratoire dans la mesure où les projets concluants déployés au Maroc ont été répliqués dans d’autres pays en voie de développement», confie le vice-président d’IFC dont les équipes ont engrangé beaucoup d’expérience au Maroc. Dans le même ordre d’idées, il est opportun de préciser que l’entité, membre groupe de la Banque mondiale, a expérimenté sur le territoire national son premier projet de PPP dans le domaine de l’irrigation (une première mondiale), ainsi que la mise en place de la première boîte de leasing au Maghreb. Toujours au chapitre des réalisations innovantes d’IFC, le premier investissement dans des obligations vertes a été réalisé au Maroc en 2017.

 

 

M.D

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 01 Decembre 2022

Légère hausse des envois de fonds vers les pays à revenu faible et intermédiaire en 2022

Mercredi 02 Novembre 2022

Nadia Fettah s'entretient avec le vice-président de la BM pour la région MENA

Lundi 31 Octobre 2022

Economie bleue : Mission de supervision de la Banque mondiale

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required