Economie Tout voir

Immobilier : L’indice des prix des actifs en légère hausse au T3

Immobilier : L’indice des prix des actifs en légère hausse au T3

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré une hausse trimestrielle de 0,7% au troisième trimestre 2023 (T3-2023), selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Cette hausse recouvre des progressions de 0,8% des prix du résidentiel, de 0,3% de ceux des terrains et de 1,3% de ceux des biens à usage professionnel, indiquent BAM et l'ANCFCC dans leur récente note sur l’IPAI et la tendance globale du marché immobilier. En parallèle, le nombre de transactions a connu une baisse de 4,5%, reflétant des replis de 4,7% pour les biens résidentiels et de 14,7% pour les biens à usage professionnel et un accroissement de 2,8% pour les terrains, précise la même source.

En glissement annuel, l’indice des prix des actifs immobiliers a enregistré une progression de 0,3% au T3-2023, en lien avec les hausses des prix des terrains (1,1%) et de ceux des biens à usage professionnel (1,7%). Les prix des biens résidentiels ayant, en revanche, reculé de 0,1%. Pour ce qui est du nombre de transactions, il a marqué une diminution de 7,2%, recouvrant des baisses de 5,6% pour les biens résidentiels, de 10,6% pour les terrains et de 13,2% pour les biens à usage professionnel.

Par catégorie d'actifs, les prix du résidentiel en glissement trimestriel ont progressé de 0,8%, en relation avec les hausses de 0,7% des prix des appartements, de 1,2% de ceux des maisons et de 2,9% de ceux des villas. A l’inverse, les transactions ont affiché un repli de 4,7%, recouvrant des baisses de 4,7% pour les appartements, de 3% pour les maisons et de 11,9% pour les villas.

En glissement annuel, les prix du résidentiel ont reculé de 0,1%, résultat de la baisse de 0,2% des prix des appartements et de 0,6% de ceux des villas et de la hausse de 0,3% de ceux des maisons. Pour ce qui est des transactions, leur nombre a affiché un repli de 5,6%, reflétant des diminutions de 4,9% pour les appartements, de 14,8% pour les maisons et de 14% pour les villas.

Pour le foncier, les prix des terrains ressortent en hausse de 0,3% en glissement trimestriel, et le nombre de transactions a progressé de 2,8% d’un trimestre à l’autre. En glissement annuel, les prix du foncier se sont appréciés de 1,1%, et le nombre de transactions a baissé de 10,6%. Pour sa part, l’indice des prix des biens à usage professionnel en glissement trimestriel a affiché une hausse de 1,3%, résultat des hausses de 0,8% pour les locaux commerciaux et de 3,5% pour les bureaux.

Quant au nombre de transactions, il a enregistré une baisse de 14,7%, reflétant une diminution de 15,9% pour les locaux commerciaux et de 9,2% pour les bureaux. En glissement annuel, les prix ont augmenté de 1,7%, avec une hausse de 1,2% pour les locaux commerciaux et de 3,5% pour les bureaux. Pour leur part, les transactions ont affiché un recul de 13,2%, reflétant une diminution de 16,5% des ventes des locaux commerciaux et une progression de 4% de celles des bureaux.

Par ville, les prix ont augmenté de 1,9% à Rabat, en lien avec la hausse des prix des biens résidentiels (2,9%) et les baisses de ceux des terrains (3,3%) et de ceux des actifs à usage professionnel (3,6%). Pour leur part, les transactions ont enregistré une baisse trimestrielle de 18%, recouvrant un repli pour les biens résidentiels (16,1%), pour les terrains (6,5%) et pour les actifs à usage professionnel (49%).

A Casablanca, les prix se sont repliés de 0,4%, reflétant des diminutions de 0,5% pour le résidentiel et de 0,1% pour les terrains et une hausse de 2,9% pour les biens à usage professionnel. De même, les ventes ont marqué un repli de 13,1%, reflétant les baisses des transactions des biens résidentiels (11,9), de celles des terrains (6,5%) et de celles des actifs à usage professionnel (22,7%).

A Marrakech, les prix ont connu une baisse de 0,5%, recouvrant un accroissement de 1,1% des prix des biens résidentiels, une baisse de 1,4% de ceux des terrains et une stagnation de ceux des actifs à usage professionnel. En parallèle, les transactions ont marqué un recul de 9,9%, reflétant une diminution de 8,5% des ventes des biens résidentiels, de 7,5% de celles des terrains et de 26,5% de celles des biens à usage professionnel. A Tanger, l’indice des prix s’est accru de 2,5%, en relation avec les hausses de 3,2% des prix du résidentiel et de 1,7% de ceux des terrains. Les prix des actifs à usage professionnel ayant baissé de 2,7%.

Pour leur part, les ventes ont enregistré une progression de 10,6%, recouvrant des hausses de 13,6% pour le résidentiel et de 11% pour les terrains et une baisse de 22,8% pour les biens à usage professionnel.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 15 Fevrier 2024

Immobilier : Lancement d’un référentiel électronique national des prix

Lundi 22 Janvier 2024

Evaluation immobilière : Agenz décroche l'accréditation OPCI

Mercredi 25 Octobre 2023

L’immobilier serviciel s’introduit au Maroc via le nouveau projet “We live Casa Anfa”

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required