Economie Tout voir

Le Maroc et l’ONUDI signent un partenariat stratégique pour une industrie durable

Le Maroc et l’ONUDI signent un partenariat stratégique pour une industrie durable

En marge de la cérémonie tenue lundi 16 mai à Rabat, Ryad Mezzour, ministre de l'Industrie et du Commerce, et Gerd Muller, Directeur général de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), ont procédé à la signature d’une Déclaration conjointe portant sur le développement de projets industriels visant à développer des partenariats Maroc-ONUDI dans les domaines de la décarbonation de l’industrie et de la promotion de l’économie circulaire. 

Ladite Déclaration vise à appuyer la stratégie marocaine de lutte contre les changements climatiques par l'élaboration du plan national de mise en œuvre de l’accord de Kigali prévoyant l'abandon progressif des gaz de type hydrofluorocarbones (HFC), dans le secteur industriel. 

Elle porte également sur le soutien du ministère de l’Industrie et du Commerce dans l’élaboration d’une plateforme d'analyse industrielle (IAP), à travers notamment la création de centres d'excellence intégrés au niveau national et régional. Et ce, afin d’identifier et de mettre en œuvre des projets d'innovation numérique et des programmes de renforcement des capacités dans les domaines de la décarbonisation industrielle, du transfert de technologie et de la production numérique avancée, du commerce international et de l'investissement.

Au cours de cet événement, une deuxième déclaration a été signée par le ministère de l’Industrie et du Commerce, l’ONUDI et le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable portant, entre autres, sur l'établissement d'un partenariat de développement pour l’utilisation de l'hydrogène vert à travers le développement de clusters industriels et de chaînes de valeur visant à contribuer à la décarbonation de l'industrie.

S’exprimant à cette occasion, Ryad Mezzour a affirmé que : «Ce nouvel élan donné à notre partenariat favorisera l’émergence de projets de grande pertinence répondant aux enjeux majeurs de notre industrie, notamment en termes de décarbonation industrielle et de développement résilient, inclusif et durable, ainsi qu’aux priorités du nouveau modèle de développement du Royaume. Il contribuera sans nul doute à atteindre notre objectif de faire du Maroc la base industrielle décarbonée la plus compétitive au monde». 

Pour sa part, Gerd Muller a souligné que : « L'ONUDI apportera un soutien solide à la mise en œuvre du Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable, ce qui contribue directement au Nouveau Modèle de Développement du Maroc. Alors que nous unissons nos forces avec d'autres agences des Nations Unies, l'ONUDI utilisera sa plateforme de partenariat pour soutenir le Maroc dans les énergies renouvelables, les économies circulaires et l'industrie axée sur les données afin d'atteindre les objectifs ambitieux de décarbonation du secteur industriel ainsi que les ODD».

«Plus qu’un engagement, le développement durable est devenu au niveau de notre Royaume une réalité sur le terrain et une réalité dans les politiques publiques; nous n’avons pas hésité à investir massivement dans les énergies renouvelables, ce qui nous a positionné actuellement comme l’un des leaders de la région en matière de transition énergétique. Nous avons toujours le même objectif qui est de dépasser les 52% en capacités installées avant 2030. J’espère que ces déclarations signées aujourd’hui ouvriront la voie à des perspectives prometteuses concrètes pour une industrie nationale compétitive, sobre en carbone et durable», a déclaré Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable. 

Au cours de cette cérémonie, a été donné le coup d’envoi du portail marocain des zones industrielles, développée par le MIC en collaboration avec l’ONUDI, Millenium Challenge Corporation, l’Agence MCA-Morocco et l’ensemble des aménageurs développeurs du Royaume.

Cette plateforme électronique, https://industrial-estate.gov.ma, visant à contribuer au renforcement de la compétitivité internationale et de l’attractivité de l’offre nationale de foncier industriel, se veut être un outil de promotion, de gestion et de communication axé sur le foncier industriel. Elle permettra, entre autres, d’informer les investisseurs industriels marocains et internationaux sur les disponibilités précises et actualisées, en termes d’offre de foncier industriel et d’assurer un suivi permanent de l’évolution du foncier industriel.

 

M. B.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 30 Juin 2022

Inflation : Têtu, ce gouvernement !

Jeudi 30 Juin 2022

Aid Al-Adha: très chers moutons

Jeudi 30 Juin 2022

Maroc: La croissance à 0,3% au T1-2022

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required