Economie Tout voir

Mobilisation du foncier public: Les régions du Sud s’accaparent la part du lion

Mobilisation du foncier public: Les régions du Sud s’accaparent la part du lion

L’Etat utilise plusieurs mécanismes afin d’accélérer le développement économique, social et environnemental du pays.

Pour preuve, la direction des Domaines mobilise chaque année le foncier privé de l’Etat dans l’optique de donner une impulsion aux politiques d’investissements productifs, les programmes publics majeurs ou la réalisation des projets de l’habitat social (y compris le recasement des bidonvilles).

Soulignons d’emblée que d’après les nouveaux chiffres officiels, la direction des Domaines de l’Etat a mobilisé (hors partenariat agricole) près de 117.381 Ha entre 2002-2020.

Cette superficie couvre l’essentiel des chantiers de mise à niveau des infrastructures de base (Tanger Med, villes nouvelles, zones industrielles…) et les grands projets de développement (Plan d’accélération industrielle, ENR, habitat social, Plan Azur, Vision 2020..). Et ce, pour un investissement global projeté de l’ordre de 359 Mds de DH ainsi que la création de 303.556 emplois escomptés. En 2020, année marquée par le début de la pandémie et le confinement strict, ce sont près de 5.057 Ha qui ont été mobilisés pour la réalisation de 247 projets, lesquels devraient nécessiter un effort d’investissement de 12 Mds de DH, avec à la clef 19.436 emplois projetés. 

Par ailleurs, dans le cadre de la gestion déconcentrée de l’investissement concernant plusieurs régions en 2020, notons que 245 projets ont été agréés portant sur une superficie totale de 4.556 Ha devant générer un investissement global de 9,66 Mds de DH. Environ 86% de la superficie mobilisée l’année dernière relèvent de la région de Dakhla-Oued Eddahab. C’est dire l’attractivité de la Perle du Sud pour les investissements nationaux et étrangers.

L’autre donnée édifiante est que 77% de la superficie ont été mobilisés au profit du secteur de l’Energie. Ceci dit, les chiffres du premier semestre 2021 donnent le tournis en comparaison à ceux de l’année dernière. En effet, ce sont 158.365 Ha (hors partenariat agricole) qui ont été octroyés à différents secteurs d’activité pour la concrétisation de 219 projets. Ces derniers devraient drainer un investissement total de 267,63 Mds de DH.

Plus édifiant encore, les 217 projets agréés dans le cadre de la gestion déléguée de l’investissement au premier semestre 2021 portent sur une superficie de 157.297 Ha dont 96% sont concentrés dans la région de Guelmim-Oued Noun. L’énergie s’accapare la quasi-totalité de ce foncier mobilisé. Au final, les données passées en revue confortent l’attractivité des régions du Sud, propices au développement des énergies renouvelables.

M.D

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 04 Decembre 2022

Santé : Le Maroc franchit un cap

Dimanche 04 Decembre 2022

PLF 2023 : El Mansouri présente un exposé devant les membres de la Commission de l'intérieur à la Chambre des conseillers

Dimanche 04 Decembre 2022

Match Maroc-Espagne: La FRMF annonce une quantité importante de billets

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required