Economie Tout voir

Santé : La BAD mobilise 120 millions d’euros au profit du Maroc

Santé : La BAD mobilise 120 millions d’euros au profit du Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) vient d'annoncer avoir mobilisé 120 millions d'euros pour le financement du Programme d’appui à l’accès inclusif aux infrastructures de santé (PAAIIS).

Ce projet vise à renforcer l’accès aux services de santé afin de contribuer à améliorer les conditions de vie des populations, en particulier les femmes, résidant en milieu rural ou dans des zones enclavées.

Il s’agit d’améliorer l’accès aux infrastructures de soins (primaires et secondaires), de moderniser les prestations de santé en déployant des solutions innovantes qui améliorent la connectivité, ainsi que de renforcer la gouvernance à travers une meilleure allocation des ressources humaines et financières.

Ledit projet vise la population marocaine avec un accent particulier sur les régions de Beni Mellal-Khénifra, Draa-Tafilalet et Guelmin-Oued Noun, souligne la même source.

La mise en œuvre de ce projet permettra aux unités de prise en charge des femmes et enfants d’être opérationnelles au niveau du nouveau centre hospitalier régional de Guelmim et du Centre hospitalier provincial de Fkih Ben Salah.

En outre, les hôpitaux seront construits et équipés dans les régions et provinces ciblées (construction du Centre hospitalier régional de Beni-Mellal et du Centre hospitalier provincial d’Azilal et équipement du Centre hospitalier provincial de Fkih Ben Salah), et les centres hospitaliers des régions ciblées seront équipés en plateaux médico-techniques.

Il s’agit aussi de doter les sites enclavés d’équipements de télémédecine et de téléconsultation, de renforcer les effectifs du ministère de la Santé et de la Protection sociale ainsi que des groupements sanitaires territoriaux, et d'accroitre le nombre de lauréats des instituts supérieurs des professions infirmières et techniques de santé.

Et de noter que le Maroc a réalisé des progrès notables dans l’amélioration des résultats de la santé. Au cours des deux dernières décennies, le pays a effectué des investissements considérables dans le secteur. La mortalité maternelle et infantile ainsi que la couverture des interventions clés en matière de santé maternelle et infantile se sont améliorées.

Le gouvernement s’est engagé en 2018 à mettre en œuvre le Plan "Santé 2025" qui vise à améliorer l’accès des populations aux soins de santé de qualité. Lors de la présentation du programme gouvernemental 2021-2026 au parlement, le Chef du gouvernement a annoncé que la priorité la plus immédiate était de renforcer les fondements de l'État social à travers quatre impératifs de réforme, à savoir l'élargissement de la protection contre les risques de santé par la généralisation de l'assurance maladie et des retraites, la création d'un système d'assistance sociale ciblé sur les familles les plus vulnérables, la refonte du secteur de la santé et la réforme du système d’enseignement public.

En soutien à cette vision, le Programme d’appui à l’accès inclusif aux infrastructures de santé a été élaboré en coordination avec les partenaires techniques et financiers, et en complémentarité avec les autres opérations actives dans le secteur de la santé.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 13 Septembre 2023

Séisme au Maroc : Le stock de médicaments pour la prise en charge des blessés largement suffisant

Dimanche 10 Septembre 2023

Médicaments contrefaits: Un problème de santé publique

Vendredi 08 Septembre 2023

Le Maroc accueille l’Africa Investment Forum 2023, les 8 et 9 novembre à Marrakech

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required