Economie Tout voir

Tenue de la 4ème édition des rencontres régionales de la Bourse de Casablanca

Tenue de la 4ème édition des rencontres régionales de la Bourse de Casablanca

· Participation d’une cinquantaine d’entreprises de la Région Casablanca-Settat 


· Un partenariat entre la Bourse de Casablanca, le CRI de Casablanca-Settat et l’Ordre des experts- comptables de Casablanca et Sud avec le soutien inconditionnel de l’AMMC.

La Bourse de Casablanca a organisé l’après-midi du mercredi 18 mai, en partenariat avec le Centre régional d’investissement de la région de Casablanca-Settat, sa 4ème rencontre régionale avec les entreprises.

Cette rencontre, tenue avec le soutien de l’Autorité marocaine des marchés de capitaux (AMMC) et le Conseil régional de l’Ordre des experts-comptables (OEC) de Casablanca et Sud, a réuni quelque cinquante entreprises de la région Casablanca-Settat.

Elle s’est déroulée sous forme d’un panel abordant des aspects économiques, stratégiques et opérationnels du financement des entreprises à travers l’introduction en Bourse (IPO). 

Ont participé à cette rencontre Salmane Belayachi, DG du Centre régional d’investissement (CRI) de la région Casablanca Settat, Tarik Senhaji, DG de la Bourse de Casablanca, Bassil Zekri, chef de département marchés de l’Autorité marocaine des marchés de capitaux (AMMC), et Yassine El Maguiri, président de l’Ordre des experts- comptables (OEC) Casablanca et Sud.

Par ailleurs, le panel a été enrichi par le cas de Disway, une entreprise cotée à la Bourse de Casablanca, à travers le témoignage et le retour d’expérience de son président Hakim Belmaachi.

Pour son mot d’ouverture, Salmane Belayachi a mis en avant le positionnement du CRI Casablanca-Settat comme «bridge» entre les chefs d’entreprise et la Bourse de Casablanca, "afin de promouvoir une culture financière et boursière à même de développer la compétitivité et la résilience des entreprises de la région". Il a ensuite souligné "le rôle prépondérant que joue le financement dans la croissance et la pérennisation des entreprises, particulièrement des PME qui se positionnent comme véritable moteur de la dynamique économique de la région". 

De son côté, Tarik Senhaji, DG de la Bourse de Casablanca, a insisté sur le rôle que peut jouer le marché boursier dans la croissance économique comme catalyseur, tel que le définit le nouveau modèle de développement du Maroc. Il a par la suite expliqué le fonctionnement de la Bourse de Casablanca, notamment au profit des PME à travers le marché alternatif. «L’IPO est la solution idéale pour le financement des entreprises, et surtout les PME», souligne-t-il. 

Et de poursuivre : «Le financement par la Bourse est un vecteur de croissance et de développement. Il est un mécanisme performant qui permet à l’entreprise de financer sa croissance, de pérenniser son existence, d’améliorer sa notoriété et d’institutionnaliser ses structures». 

Rappelons que l’objectif des rencontres régionales de la Bourse de Casablanca, portant sur la promotion de l’IPO, est de rapprocher davantage la Bourse des entrepreneurs et patrons d’entreprises, tout en mettant la lumière sur les opportunités de financement qu’offre le marché boursier pour les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur position géographique.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 23 Mai 2022

Place à la première édition de l’évènement «Casablanca Chess Week»

Jeudi 21 Avril 2022

Coupe du Monde Qatar-2022 : Le Maroc affronte les Etats Unis le 1er juin à Cincinnati

Mardi 05 Avril 2022

Le CRI de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima a tenu son 6ème Conseil d’administration

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required