Economie Tout voir

Le Maroc vise l'excellence touristique avec le programme Cap Hospitality

Le Maroc vise l'excellence touristique avec le programme Cap Hospitality

Déterminer à se hisser parmi les destinations touristiques de premier plan à l'échelle mondiale et à relever les défis de l’organisation de la CAN 2025 et le Coupe du monde, le Maroc se donne les moyens pour cette opportunité historique. Aussi, le mnistère du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Économie sociale et solidaire, le ministère délégué chargé du Budget, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement, et la Société marocaine de l’ingénierie touristique (SMIT) lancent en grande pompe le programme Cap Hospitality. 

Ce programme ambitieux et innovant vise à moderniser et à renforcer l'offre hôtelière du royaume pour répondre aux exigences de ces grands événements sportifs à venir. Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Bsudget, rappelle qu’en plus des 6 villes principales où seront organisées ces manifestations, le Maroc aura également besoin d’offres d’hébergement au niveau de 33 sites. D’où l’importance de ce coup d’accélérateur qui va améliorer les capacités litières mais également stimuler l’investissement de manière générale. 

L'objectif clair de ce programme est de transformer le Maroc en une destination incontournable pour les voyageurs, en ciblant une augmentation significative du nombre de touristes à 26 millions d'ici 2030. Pour y parvenir, outre l’investissement dans les nouvelles capacités, le Maroc s'engage à renforcer ses capacités en accompagnant la rénovation et la mise à niveau des établissements d'hébergement touristique classés (EHTC) qui n’ont pas été rénovés depuis plus de 5 ans. Ce projet d'envergure est évalué à 4 milliards de dirhams d'investissement sur la période 2024-2025 et cible 25.000 nouvelles chambres. 

Imad Barrakad, Directeur général de la SMIT (Société marocaine de l'ingénierie touristique), souligne l'importance stratégique de ce programme, qui bénéficie du soutien conjoint du ministère délégué chargé du Budget et du Fonds Mohammed VI pour l'investissement. La SMIT, reconnue pour son expertise technique et financière dans le secteur du tourisme, joue un rôle central en pilotant cette initiative cruciale. 

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie solidaire, insiste sur les défis à relever pour atteindre cet objectif ambitieux. Elle précise que le financement du programme sera structuré avec une contribution significative du Fonds Mohammed VI pour l'investissement et du système bancaire marocain. 

Couvrant la période 2024-2025, ce dispositif prévoit l’octroi d’un crédit où l’État prend en charge l’intégralité des intérêts, au profit des EHTC ayant un projet de mise a niveau, dont l’éligibilité aura été confirmée par le ministère du Tourisme, sous réserve du remboursement régulier du capital du crédit, et ce en fonction des priorités régionales. Le crédit couvrira la totalité de l'investissement pour une maturité pouvant atteindre 12 ans avec 2 ans de différé. Le montant du crédit peut aller de 3 à 100 millions de dirhams (MDH) et concernera des prestations, incluant les travaux de rénovation et de mise aux normes, l'acquisition de mobilier et de matériel, l'acquisition d’un EHTC couplée à un programme de rénovation, la mise en place d’un programme d’efficacité énergétique, etc. 

Mohamed Benchaâboun met en garde quant aux critères stricts d'admissibilité au programme, soulignant que les établissements candidats doivent être en règle avec leurs obligations fiscales et sociales, et ne pas être impliqués dans des procédures d'insolvabilité. 

Ce programme innovant s'appuiera sur l'expertise avancée de la SMIT, notamment par le biais de technologies de digitalisation éprouvées, garantissant ainsi une gestion transparente dans l’admissibilité des candidats et une efficacité des fonds alloués. 

À l'aube de cette nouvelle ère pour le tourisme marocain, l'engagement résolu du gouvernement à moderniser son infrastructure touristique montre non seulement une vision audacieuse portée par Sa Majesté le Roi mais aussi une volonté d'assurer une croissance économique durable et diversifiée à travers le secteur clé du tourisme. Le Maroc, déterminé à s'affirmer comme une destination de choix sur la carte mondiale du tourisme, semble prêt à relever le défi et à saisir les opportunités offertes par les grands événements sportifs internationaux à venir.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 20 Juillet 2024

Hébergement touristique : Des défis persistants

Jeudi 11 Juillet 2024

Développement du tourisme au Maroc : Akhannouch s'entretient avec le PDG du groupe Accor

Jeudi 11 Juillet 2024

Hébergement touristique : Zoom sur Cap Hospitality

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required