Economie Tout voir

Younes Tronji : «Schindler Maroc a réussi à tirer son épingle du jeu»

Younes Tronji : «Schindler Maroc a réussi à tirer son épingle du jeu»

Schindler Maroc vient d’être élue en tant que meilleur employeur au Maroc pour l’année 2021.

Son DRH, Younes Tronji, nous parle des initiatives lancées par l’entreprise afin de maintenir l’engagement de ses collaborateurs malgré le contexte marqué par la pandémie de la Covid-19.

 


 

La Quotidienne : Vous êtes certifiés «Meilleur employeur au Maroc» pour l’année 2021 après une année marquée par la pandémie de la Covid 19. Qu’est-ce que cela représente pour votre entreprise ?

Younes Tronji : Schindler Maroc a pu performer et se hisser à une place parmi les meilleurs employeurs au Maroc en 2021. Cela signifie que nous sommes une entreprise capable non seulement de prospérer mais aussi de se dépasser même dans les temps difficiles.

L’équipe managériale a été très agile dans la mise en place de stratégies pour préserver notre activité et nos emplois.

Nous avons établi des priorités claires pour nos actions et avons d'abord protégé notre personnel, en mettant l'accent sur la sécurité et la santé. Nous avons ensuite cherché à protéger nos activités, pour assurer la stabilité opérationnelle et l'intégrité de notre entreprise.


 

L. Q. : Comment votre entreprise a pu préserver l’expérience collaborateur pendant la crise de la COVID-19 ?

Y.T. : Alors que le monde connaît sa plus vaste crise économique depuis 150 ans, Schindler Maroc a réussi à tirer son épingle du jeu. Notre entreprise a été en mesure de s’adapter à cette situation en renforçant l’engagement collectif et individuel, le sens d’adaptation ainsi que son adoption très rapide de nouveaux modes de travail.

La crise a revalorisé le rôle de la proximité et nous a engagés vers une plus grande humanisation de la gestion, avec de nouvelles formes d’organisation du travail et de vie au travail.

La fonction RH a joué un rôle crucial dans l’accompagnement du collaborateur et ceci en suivant de très près les pratiques managériales et en s’assurant que les managers redoublent d’efforts et de créativité pour répondre aux besoins de leur équipe et de l’entreprise. Transparence, disponibilité, capacité d’écoute… les softs skills sont définitivement les compétences clés pour bien manager une équipe à distance.

 

L. Q. : Quelles sont vos priorités sur le plan RH pour l’année 2021 ?

Y.T. : 2021 s’annonce comme l’année de la relance économique et des actions en faveur de la reprise. Les chantiers prioritaires auxquels notre fonction RH va s’atteler durant les prochains mois se présentent comme suit :

  • La gestion des mesures de prévention liées à la crise sanitaire qui figure au premier rang de nos préoccupations; 

  • L’accompagnement du management en simplifiant et en renforçant les processus de décision;

  • Le redéploiement des compétences et des équipes;

  • L’anticipation des besoins massifs de reskilling et upskilling (la requalification et l’amélioration des compétences).

La fonction RH aura donc un rôle majeur à jouer dans l’accompagnement et la pérennisation des transformations au sein de notre entreprise. En plus de prendre la pleine possession de son rôle stratégique, la fonction RH se positionnera en tant qu’animateur, pilote et garant des transformations.

 

 

 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 30 Novembre 2021

Covid-19 : Plus de 100 contaminations et 1 décès ce mardi au Maroc

Mardi 30 Novembre 2021

Autoroutes: Un trafic moyen de 9.400 véhicules par jour en 2020

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required