Politique Tout voir

Cumul des mandats : A Taroudant, les élus locaux dénoncent l'absence du ministre Ouahbi

Cumul des mandats : A Taroudant, les élus locaux dénoncent l'absence du ministre Ouahbi

Le torchon brûle entre les élus locaux de Taroudant et le maire de la ville et ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi.

Neuf d'entre eux ont boycotté la réunion du Conseil tenue hier, vendredi 6 mai. Ils lui reprochent dans un communiqué diffusé le même jour, son absence totale et continue et ses prises de décision unilatérales.

Ce qui se passe à Taroudant remet sur la table la problématique du cumul des mandats dénoncée par les citoyens au-lendemain de la formation du gouvernement.

Cela a été officiellement à l’origine du remplacement de la maire de Casablanca, Nabila Rmili, à la tête du ministère de la Santé, une semaine seulement après y avoir été nommée. Rmili avait justifié sa décision de céder son fauteuil ministériel par le fait qu’elle ne pouvait concilier la «charge de travail» trop importante de maire de Casablanca et «les multiples engagements et le suivi quotidien que nécessite le secteur de la santé, surtout en cette période de pandémie».

Actuellement, outre Abdellatif Ouahbi, deux autres membres de la majorité ont également une double casquette : l’actuel chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, est aussi maire d’Agadir, et la ministre de l’Habitat, Fatima-Zahra Mansouri, dirige la mairie de Marrakech.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

L'Association nationale des médias et des éditeurs vent debout contre les agences RP

Jeudi 13 Juin 2024

Hébergement touristique : Le Système de télédéclaration des nuitées désormais actif

Jeudi 13 Juin 2024

Lancement réussi de CAPAccess par le Fonds Mohammed VI

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required