Politique Tout voir

Les USA privent l'ONU d'un montant historique de 285 millions de dollars

Les USA privent l'ONU d'un montant historique de 285 millions de dollars

L’ambassadrice américaine à l’Onu, Nikki Haley, a annoncé des coupes “historiques” de 285 millions de dollars de la contribution américaine au budget biennal de fonctionnement de l’Onu. Ces restrictions “historiques” toucheront le budget de 2018-2019, et viseront, aux côtés d’autres réformes imposées par Washington, à “renforcer l’efficacité” de l’Onu, a indiqué Haley dans un communiqué, qualifiant ces changements de “grand pas dans la bonne direction”. 

Selon la diplomate, les Etats-Unis ont également convenu, avec les Etats membres, de “réduire les fonctions de gestion et de soutien de l’ONU, renforcer le soutien aux priorités clés des États-Unis dans le monde et d’inculquer plus de discipline et de responsabilité dans l'ensemble du système de l’Onu”.

Fustigeant “l’inefficacité et les dépenses excessives” de l’Organisation, Haley a promis de “continuer de chercher les moyens pour augmenter l’efficacité de l’Onu, tout en protégeant nos intérêts”. “Nous ne permettrons plus jamais de profiter de la générosité du peuple américain”, a-t-elle martelé. 

La réduction de la contribution américaine aux budgets de l’Onu a été l’une des priorités de la nouvelle administration américaine. Le président Trump avait, dès le début de son mandat il y a un an, annoncé ses intentions de réduire ces contributions, mais sans donner de chiffres. 

Premier contributeur aux budgets onusiens, les Etats-Unis participent à hauteur de 22% du budget de fonctionnement de l’Organisation, estimé à 5,4 milliards de dollars, et de 28% du budget des opérations de maintien de la paix, qui culmine à 7,9 milliards de dollars. 

Les Etats-Unis sont aussi le plus gros bailleur de fonds du Programme de développement de l’Onu (PNUD), avec 83 millions de dollars, et de l’Unicef, avec 132 millions de dollars, et le quatrième contributeur au Fonds de l’Onu pour la population (FNUAP), avec 75 millions de dollars. 

Fin juin dernier, et suite à des pressions américaines, l’Onu a convenu de réduire son budget annuel de maintien de la paix de plus d’un demi-milliard de dollars. “Et ce n’est que le début”, avait déclaré  Haley en annonçant ces restrictions budgétaires le 28 juin dernier. 

ONU

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 20 Mars 2024

La Finlande, pays le plus heureux du monde, le Maroc 107ème

Mardi 19 Mars 2024

CEA-ONU : La croissance économique de l’Afrique devrait atteindre 3,5% en 2024

Mardi 19 Mars 2024

ONU : Les restrictions à l'aide imposées par Israël sur Gaza "pourraient constituer du crime de guerre"

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required