Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Ce qui va changer dans le domaine des assurances au Maroc…

Ce qui va changer dans le domaine des assurances au Maroc…

Mercredi 15 Avril 2015 Par Laquotidienne

 

Plusieurs textes structurant concernant le secteur des assurances seront soumis incessamment au Conseil du gouvernement pour adoption, avant leur transmission au Parlement.
C’est ce qu’a déclaré ce matin Mohamed Boussaïd, ministre de l’Economie et des Finances, à l’ouverture des travaux de la deuxième édition du Rendez-vous de Casablanca de l’assurance organisée par la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance, sous le thème : "Assurance et Réassurance en Afrique : Distribution et relation client à l’ère du digital".
… Un cadre légal pour le Takaful…
Ainsi, il y a un projet de loi portant amendement du Code des assurances, qui vise notamment l’instauration de l’obligation de certaines assurances de construction, telles que l’assurance tous risques chantier (TRC) et l’assurance responsabilité civile décennale (RCD), et la mise en place d’un cadre légal pour l’assurance Takaful.
Aussi, une nouvelle mouture du projet de loi relatif au système de la couverture des conséquences des événements catastrophiques a été également mise dans le circuit d’approbation.
Pour sa part, le livre IV du Code des assurances consacré au réseau de distribution des produits d’assurances connaîtra une révision en profondeur, afin de tenir compte notamment de l’évolution de la distribution des produits d’assurances et de l’avènement des nouvelles technologies.
… Un taux de pénétration de 3,14%
Boussaïd a saisi l’occasion pour faire un état des lieux des assurances au Maroc. Ainsi, le secteur affiche en 2014 un taux de pénétration de 3,14%. Ce qui positionne le Royaume à la 1ère place au niveau du monde Arabe.
Le volume total de primes émises a atteint l’année dernière 28,4 Mds de DH (soit près de 3 milliards de $), enregistrant une progression de 6,3% par rapport à 2013. «Grâce à cette performance, le Maroc a réussi à consolider sa position de leader africain (juste derrière l’Afrique du Sud) et à maintenir son rang parmi les trois premiers pays arabes (derrière l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis)», fait remarquer le ministre.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles