Plus d'infos Tout voir

Première conférence Sud-Sud sur la sécurité alimentaire, l’eau, l'environnement et la gestion des catastrophes naturelles

Première conférence Sud-Sud sur la sécurité alimentaire, l’eau, l'environnement et la gestion des catastrophes naturelles

Sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Marrakech abrite du 26 au 29 septembre 2023, les travaux de la deuxième conférence africaine sur la réduction des risques dans sa première édition Sud-Sud, avec la présence de 83 pays des différents continents : Afrique, Moyen-Orient, Asie, Amérique latine, Océanie, sans oublier plusieurs pays européens ainsi que les États-Unis d’Amérique, le Japon et le Canada.

Ces conclaves se penchent sur quatre thèmes de grande actualité : d’abord la gestion des catastrophes naturelles, suite au séisme dévastateur qui a frappé la région d’Al Haouz, ensuite, la gestion des ressources hydriques, la protection de l’environnement et la mise en place de programmes efficients et durables pour une souveraineté alimentaire en Afrique. Cette grand- messe, qui réunit plusieurs ministres marocains, africains, asiatiques, latino-américains, des experts du monde entier, des ambassadeurs, des scientifiques et des chercheurs, est organisée par les ministères de la Santé et de la Protection sociale, de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, et par African Global Health, l’association marocaine présidée par Docteur Imane Kendili. 

En effet, pour cette deuxième conférence, les questions cruciales d’actualité liées à la gestion des ressources hydriques dans le continent, à la préservation de la nature et la protection de l'environnement ainsi que les grands défis relevant de la sécurité alimentaire en Afrique, et partant dans tous les pays du Sud du globe, dont des centaines de millions de citoyens souffrent de malnutrition et de famine, toutes ces thématiques nécessitent une réflexion profonde et des analyses pointues de la part de tous les intervenants, chercheurs, scientifiques, spécialistes, ambassadeurs et ministres de tous les pays qui prennent part aux travaux de cette grande rencontre mondiale. 

Tous ces sujets brûlants aujourd’hui, dans un monde qui fait face à ses pires difficultés liées au réchauffement climatique, au stress hydrique et aux dégâts engendrés par la famine dans le monde, font l’objet d’études poussées, de débats approfondis et de concertations continues entre toutes les commissions scientifiques dans plusieurs pays, avec des partenaires solides et fiables pour African Global Health dans sa mission de fédérer tous les pays africains, asiatiques, américains et européens autour d’une politique commune de réduction des risques qui nous menacent. Et ce, à plusieurs niveaux, sanitaires, écologiques, économiques et humains.

C’est dans cet esprit que cette deuxième conférence comprend un volet consacré à la prévision des catastrophes naturelles et à la gestion des risques tels que les tremblements de terre, les feux de forêt ou les inondations, avec des approches rationnelles et des analyses à la fois efficientes et puisées à même les réalités climatiques, géologiques et géographiques de chaque pays et de chaque région. C’est pour nous, une occasion concrète de tirer toutes les leçons de l’impact du séisme qui vient de secouer notre Royaume en apportant et en partageant notre expérience et notre expertise avec tous nos partenaires dans le monde.

Cette thématique, qui revêt un aspect très particulier au vu de ce que notre pays vient de vivre à cause du tremblement de terre, est traitée en profondeur par un panel de grands scientifiques et spécialistes tels que Sanaa Sayegh (Maroc), Wessam Mankola (Éthiopie), Colonel Zineddine Ammamou (Maroc), Ali Ardalan (Égypte), Edward Wollants (Salvador), Solomone Rataemane (Afrique du Sud), Patrick Mateta (Zimbabwe), Daouda Diouf (Sénégal), Hassan Ibouh (Maroc), Chiara Dimla (Philippines) et Ahmed Benlakhdim (Maroc). Des intervenants comme Ertugrul Taciroglu (USA), Diego Verrastro (Argentine), Avraham Rivkind (Israël), Recep Akdag (Turquie) et Docteur Sara Touirsi comme Secrétaire de cette session et Docteur David Khayat (France) comme modérateur ainsi que Docteur Daniela Munene du Kenya. 

Voici pour cette séance inaugurale du mercredi 27 septembre 2023, qui a mis la lumière sur les grands défis qui attendent le monde dans la prévision et la gestion des catastrophes naturelles notamment les séismes, mais aussi les inondations, les typhons, les cyclones, les tsunamis et les volcans.

 

Par Abdelhak Najib
 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 24 Juillet 2024

JO de Paris-Football masculin : Le Maroc fait match nul face à l'Argentine

Mercredi 24 Juillet 2024

9lab 6/9 sort dans les salles de cinéma : La bombe de la saison

Mardi 23 Juillet 2024

Politique économique : Les ajustements stratégiques de Bank Al-Maghrib

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required