Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Le modèle économique des entreprises de presse fortement remis en question...

Le modèle économique des entreprises de presse fortement remis en question...

Mercredi 25 Mai 2016 Par Laquotidienne

 

Les moyens de faire face à la crise du modèle économique des entreprises de presse (support papier et support électronique) ont été au centre d'une réunion, lundi à Rabat, entre le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, et une délégation du bureau exécutif de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ).

Rencontre au cours de laquelle la FMEJ a présenté un diagnostic de la situation des entreprises de presse au Maroc, affectées non seulement par la crise mondiale que connaît le secteur, mais aussi par des particularités locales confirmées par une étude sur les tendances de la lecture, réalisée récemment par la Fédération avec le soutien du ministère. Cette étude fait état d’une lecture gratuite des journaux qui fait perdre au secteur de la presse écrite beaucoup d'argent. A cela s’ajoute l’impact de la presse électronique qui se lance aujourd’hui au Maroc sur fond de précarité à cause du recours à la publicité sur le moteur de recherches Google ou les réseaux sociaux (Facebook, etc).

... Plan d'urgence et fin de la lecture gratuite...

La FMEJ a ainsi demandé à la tutelle de mettre en place un plan d’urgence pour arrêter l’hémorragie que connaît le secteur. Selon un communiqué du ministère, il a été ainsi convenu de revoir le contrat-programme de la presse écrite de manière à alléger les conditions pour bénéficier du soutien relatif au volume de tirage, augmenter le tarif des annonces administratives et légales en ouvrant la possibilité d’en faire bénéficier la presse électronique, et centraliser le paiement de ces annonces au ministère de la Communication. Il sera par ailleurs introduit une disposition au projet de Code de la presse et de l’édition interdisant la lecture gratuite des journaux dans les lieux publics.

... Un nouveau fonds financé par l'Etat

De même, il sera constitué un comité de réflexion en vue de la création d’un Fonds financé par l’Etat et dédié à encourager l’achat des journaux marocains. Dans le même cadre, il est préconisé la réalisation d’une étude profonde sur le marché de la publicité au Maroc. La Fédération devrait aussi participer aux négociations prévues avec Google et Facebook au sujet de la concurrence déséquilibrée sur la publicité au Maroc.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles