Société Tout voir

Accidents de la circulation : Boulif pointe du doigt le comportement humain

Accidents de la circulation : Boulif pointe du doigt le comportement humain

La hausse des accidents n'est pas dû seulement à l'infrastructure et l'état mécanique des véhicules, mais renvoie principalement au comportement humain, à l'origine de presque 90% des accidents au Maroc. 

C’est ce qu’a déclaré, lundi, au Parlement, le secrétaire d’État chargé du Transport.

Selon Najib Boulif, l'indice de gravité des accidents de la circulation a néanmoins connu une baisse durant les cinq dernières années, contribuant à la baisse de l'indice de mortalité.

Ces indicateurs positifs confirment que la Stratégie nationale de la sécurité routière 2017-2026, qui ambitionne de réduire de 50% le nombre de décès dus aux accidents à cet horizon, commence à porter ses fruits, ajoute-t-il.

A ce titre, un budget de 3 Mds de DH a été alloué pour faire face aux problématiques liées à la sécurité routière.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 25 Fevrier 2022

Les accidents de la route coûtent 19,5 Mds de DH par an au Maroc

Mercredi 09 Fevrier 2022

Carambolage sur l'autoroute urbaine de Casablanca : Sept blessés dont un grièvement

Samedi 03 Avril 2021

Renversement d’un autocar à Kénitra: Deux morts et 30 blessés

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required