Société Tout voir

Covid-19 : Portrait de la deuxième vague au Maroc

Covid-19 : Portrait de la deuxième vague au Maroc

 
 
         La dégradation actuelle de la situation épidémiologique au Maroc, comme dans le reste du monde, était attendue. Portrait d'une deuxième vague moins virulente mais plus contagieuse de la Covid-19. 
 


Avec presque 150.000 contaminations et plus que 850 décès signalés depuis début juillet, le Maroc fait face à une deuxième vague avérée de la Covid-19. Cette montée des contaminations a lieu en plein été alors que des milliers de Marocains résidant à l’étranger sont rentrés au pays pour les vacances. 


Dans sa dernière mise à jour, le ministère de la Santé indique que l'ensemble des indicateurs épidémiologiques confirment l'entrée du Royaume dans la phase de transmission communautaire depuis cinq à six semaines.  

« Le Maroc se trouve dans une phase progressive de la courbe épidémiologique qui pourrait atteindre le pic dans les tout prochains jours », a fait savoir le chef de la division des maladies transmissibles, Abdelkrim Meziane Bellefquih, au cours de la présentation du bilan. Ce dernier fait état d'une augmentation des contaminations dans toutes les régions. L’allègement des mesures restrictives et le relâchement total de la population, notamment, sont les raisons de la hausse des contaminations. 


Le ministère de la Santé, pour sa  part, incite à une mobilisation générale au niveau des centres hospitaliers nationaux et régionaux en matière de prise en charge de soins critiques, intensifs et  en réanimation.
 
Les contaminations ont plus que doublé en 2 semaines 
 
Une progression de 133% a été enregistrée durant la période allant du 20 juillet au 02 août, au cours de laquelle le bilan quotidien a frôlé, répétitivement, la barre des 10.000 cas. Le taux de reproduction du virus s'est aggravé pour la sixième semaine consécutive, s'établissant à 1,47, un taux deux fois supérieur à l'objectif fixé par le Plan national de veille et de riposte à l'infection par le Coronavirus, qui est de 0,7. 
De même, le taux de positivité est passé de 10,7% à 20,38% durant cette période.
 
Variant Delta 

 

Cette dernière vague est due essentiellement au variant Delta qui devient prépondérant. Selon les experts, c’est cette version qui deviendra la plus dominante et engendrera une quatrième vague, très appréhendée par la communauté internationale. Du Maroc au Pakistan, en passant par l'Arabie Saoudite et la Somalie, le variant Delta, d'abord détecté en Inde, est désormais présent dans 15 des 21 pays de la région "Méditerranée orientale" définie par l'OMS.

« La circulation du variant Delta alimente la hausse des cas Covid-19 et des décès dans un nombre grandissant de pays dans la région de l'OMS dite Méditerranée orientale », a déclaré l'organisation dans un communiqué.


« Quand on a un variant qui est plus transmissible, il est évident qu’il détrône les autres variants. 
Pour rappel, Alpha, le variant britannique, est transmissible de 40 à 70%, il a fini par remplacer la souche classique en Europe et dans bien d’autres pays. En ce qui concerne Delta, il est beaucoup plus transmissible qu’Alpha de 60%. Du coup, à chaque fois qu’il y a une introduction du variant Delta dans un pays, il finit automatiquement par prendre la place des variants précédents », a souligné Dr Tayeb Hamdi, chercheur en politiques et systèmes de santé et vice-président de la Fédération nationale de la santé dans une interview parue dans La Quotidienne.
 
Face à cette flambée épidémique, les autorités ont décidé de restreindre les déplacements vers et depuis Casablanca, ainsi que vers et depuis les deux grandes villes Marrakech et Agadir, à l’exception des personnes munies de passeport vaccinal ou se déplaçant pour des raisons professionnelles ou médicales. 
 
En plus des restrictions, pour juguler la pandémie, le Maroc mise sur une campagne de vaccination qui avance à grands pas notamment avec des acquisitions importantes du vaccin chinois (Sinopharm) et américain (Pfizer et Janssen). Rappelons qu’à ce jour, plus de 25,50 millions de doses ont été injectées, avec 10.733.482 de personnes complètement vaccinées. En vue d'intensifier cette campagne, la vaccination a été élargie aux personnes âgées de 20 ans et plus. Les centres de vaccination restent ouverts tous les jours jusqu'à 20H00, sans prise de rendez-vous ni soumission à la condition de l'adresse de résidence.

 

K.A

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 09 Decembre 2022

Riyad : Akhannouch représente le Roi au Sommet sino-arabe

Vendredi 09 Decembre 2022

Adoption du projet de loi sur l'AMO pour les personnes inactives

Jeudi 08 Decembre 2022

Alerte météo. Pluies localement fortes et parfois orageuses dans plusieurs provinces

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required