Société Tout voir

Études scientifiques : Déclin de l’intelligence humaine

Études scientifiques : Déclin de l’intelligence humaine

Sur plus de 100 études réalisées entre 2013 et 2023, 100% des conclusions convergent dans la même direction, pour indiquer un net recul de l’intelligence humaine, et ce dans presque tous les domaines de la vie : la recherche, l’invention et les technologies les plus pointues.

Selon les scientifiques, nous perdons 0,33 point de quotient intellectuel chaque année, sachant qu’un QI se situe, dans la moyenne, entre 90 et 110.

Encore une fois, les causes de ce déclin sont les mêmes : «des choses comme un changement dans le système éducatif ou dans la consommation de médias par exemple; si les gens lisent moins et regardent plus la TV ou YouTube ou s'il y a des changements dans la nutrition, dans l'activité physique, qui détériorent la santé et pourraient aussi influencer le QI », affirme Ole Rogeber, l’un des chercheurs norvégiens qui ont effectué pas moins de 730.000 tests. Desquels ont émané ce constat sans appel : les 30 dernières années sont les plus graves en termes de déclin de l’intelligence en Europe. 

Ce qui fait dire à Didier Raoult que : «Au XXIe siècle, le QI moyen baisse dans les pays occidentaux, et ceci aurait commencé dans les années 70 ou 90.

En Angleterre par exemple, il a été évalué à une perte de 10 points. La France suit le même chemin et est classée 17e des nations.

Les gagnants sont les pays d’Asie du Sud-Est; et la Chine est à la 11ème place. Avec Hong Kong première, la Corée du Sud et Taiwan deuxièmes et Singapour quatrième font une course en tête qu'il deviendra difficile de rattraper».

En effet, les conclusions ne souffrent aucune ombre. Les études, non plus, ne laissent aucun doute sur la question de l’intelligence humaine aujourd’hui, au XXIème siècle.

C’est le constat à froid. Toutes les études menées au monde depuis plus de vingt ans versent dans le même sens : l’Homme est devenu moins intelligent.

Il est moins intelligent comparé à l’Homme du XIXème siècle. Pire, les vingt dernières années ont enregistré un très net recul à tous les niveaux de l’intelligence.

Certains chercheurs comme ceux de l’Ulster Institute of Social Research de Londres pensent que le QI a diminué en raison d’une mauvaise alimentation en général, ou que les médias sociaux et le bombardement constant d’informations ont eu un impact négatif sur notre capacité à nous concentrer et à faire attention (ou même à être créatifs).

Et aussi que nous avons cessé de lire des livres sous leur forme traditionnelle : «En fait, deux éléments jouent dans la baisse singulière du QI. La visualisation massive des écrans entraîne des modifications cérébrales visibles, avec une diminution de l'épaisseur de la matière grise dans certaines zones du cortex, en particulier celle liée à la communication interhumaine et celle liée à la compréhension.

Les écrans sont addictifs et les pays occidentaux associent télévision, Internet, jeux vidéo, réseaux sociaux et téléphone portable. L’OMS classe l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie. Une majorité des jeunes regardent des écrans plus de six heures par jour», précise Didier Raoult.

Pourtant, il y a une précision importante à souligner ici. Elle émane du chercheur néo-zélandais, James Flynne, lui-même, qui nous dit que cette baisse de l’intelligence est certes mondiale, mais elle varie d’une région à l’autre : «ça dépend des pays. D’autres études ont permis de constater une baisse du QI moyen depuis les années 1990 dans des pays comme la Finlande, le Danemark, la Norvège, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France. Toutefois, la situation est différente ailleurs dans le monde. Par exemple, en Amérique du Nord et dans les pays en développement, le QI continue d’augmenter.

On ne peut donc pas généraliser ces découvertes à tous les pays, ni même à toutes les personnes sur un même territoire, puisqu'il y a des variations selon l'âge, par exemple».

 

Abdelhak Najib, Écrivain-journaliste

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 02 Juillet 2024

UM6P Rabat : Tenue, du 1er au 13 juillet, du programme African Women in Tech and AI

Jeudi 27 Juin 2024

Relation client : Outsourcia introduit un nouveau dispositif axée sur l’IA

Samedi 22 Juin 2024

Le Maroc et les États-Unis s'allient pour créer un groupe dédié à l'IA au service du développement durable

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required