Société Tout voir

Aïd Al-Adha : L'offre couvre largement la demande

Aïd Al-Adha : L'offre couvre largement la demande

L'offre nationale globale en animaux destinés à l'Aïd Al-Adha de l'année 1444 (estimée à 7,8 millions de têtes) est suffisante et couvre largement la demande (5,6 millions de têtes), assure le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

"L'offre nationale globale en animaux destinés à l'Aïd est estimée à 7,8 millions de têtes, dont 6,3 millions d'ovins et 1,5 millions de caprins. Cette offre dépasse la demande qui est estimée à 5,6 millions de têtes dont 5,1 millions d'ovins et 500.000 têtes de caprins", indique le ministère dans un communiqué.

A l'échelle nationale, 214.000 unités et fermes d'engraissement préparant les petits ruminants pour l'Aïd ont été enregistrées, ajoute la même source. Par ailleurs, depuis le début de l'opération d’identification, plus de 6,86 millions de têtes ovines et caprines destinées au sacrifice de l'Aïd ont été identifiées et marquées par la boucle Aïd Al-Adha. Cette boucle, portant un numéro, assure la traçabilité des animaux depuis le producteur jusqu'au consommateur. Elle sert de support important pour le suivi sanitaire des animaux et en cas de toute réclamation jusqu'à l'abattage.

Le ministère fait aussi savoir que suite à l'impact de la pandémie du covid-19 et la succession de 2 années de sécheresse, la filière ovine a connu un déséquilibre et une perturbation de la régularité de reproduction du cheptel. En outre, cette conjoncture également caractérisée par une inflation des prix des intrants, a eu un effet haussier sur les coûts de production.

Ainsi, le gouvernement a ouvert l'importation à titre exceptionnel et provisoire, en vue de protéger le cheptel national et assurer la stabilité des prix à la consommation, avec un appui à travers la suspension des droits de douanes et de la TVA à l'importation et l'octroi d'un soutien à l'importation des ovins destinés à l'abattage à hauteur de 500 dirhams par tête. Une population importante d'ovins a été importée conformément à la procédure établie qui garantit notamment, l'état sanitaire des animaux et leur qualité.

A l'approche de Aïd Al-Adha, le ministère de l'Agriculture, à travers ses services et établissements, poursuit la mise en œuvre du programme des préparatifs à cette fête, mis en place depuis janvier 2023. Ainsi, un suivi continu de la situation de l'approvisionnement du marché en animaux destinés à l'abattage pour le sacrifice de Aïd Al Adha est opéré, ainsi qu'un suivi de l'état sanitaire du cheptel, en concertation avec les professionnels des filières ovine et caprine, notamment l'Association nationale des ovins et caprins (ANOC) et la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR).

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 22 Juin 2024

Mawazine 2024 : Kylie Minogue envoûte la foule à l’OLM Souissi

Samedi 22 Juin 2024

Report de la CAN Maroc 2025 : Ce qu’en dit Lekjaa

Vendredi 21 Juin 2024

Mobilité 2024 du personnel du ministère des Affaires étrangères : Nomination de 15 nouveaux Consuls Généraux

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required