Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Variant Delta : La vaccination des jeunes devient de plus en plus pressante

Variant Delta : La vaccination des jeunes devient de plus en plus pressante

Mardi 27 Juillet 2021 Par Laquotidienne

 

Plusieurs pays européens adoptent des mesures draconiennes devant la recrudescence de l’épidémie, avec notamment le variant Delta qui est beaucoup plus transmissible et qui circule de manière accrue chez les jeunes. En France et en Espagne par exemple, certains jeunes ont dû être admis en réanimation.

«Effectivement, la situation épidémiologique dans le monde, et précisément au Maroc, est marquée par une nouvelle vague. Cette vague est due essentiellement au variant Delta qui devient prédominant. Ce variant est caractérisé par une forte contagiosité, avec un taux de reproduction supérieur à 2, une augmentation en absolu des cas graves et une forte pression sur les systèmes de santé», précise le Pr Said Motaouakkil, anesthésiste-réanimateur et membre du Conseil scientifique et technique national.

Le variant Delta au Maroc

Qu’en est-il du Maroc ? Le variant Delta touche-t-il plus les jeunes ? Et pourquoi se propage-t-il aussi rapidement ? 

«Le variant Delta diffère des autres variants dans la mesure où il frappe des sujets de plus en plus jeunes, dans une proportion qui avoisine 30 à 40%. Il touche même les adolescents. Les patients peuvent présenter des maux de tête, une grosse fatigue… Ils peuvent présenter des signes respiratoires qui peuvent amener rapidement à une insuffisance respiratoire», avertit-il. 

Selon lui, «cette situation alarmante prévaut en Europe et nous sommes en train de vivre la même chose. Il faut faire très attention et se prémunir, car les variants sont parmi nous. Nous devons savoir cohabiter avec eux et prendre les dispositions nécessaires pour se protéger».

Rappelons que suite à l’allègement des mesures restrictives, le relâchement de la population marocaine a été total, notamment chez les jeunes. Les mouvements de population, les rassemblements festifs et le non respect des mesures barrières sont notamment les raisons de la hausse de la contamination. Cette nonchalance a considérablement accentué la propagation du virus.

C’est pourquoi l’Etat a pris de nouvelles dispositions pour accélérer la cadence de l’approvisionnement en vaccins et a élargi la campagne de vaccination aux 25 ans et plus.

«La plupart des sujets âgés sont vaccinés parce que les programmes de vaccination ont intéressé les seniors, puis les tranches d’âge de plus de 45 ans. Ces catégories sont protégées. Aujourd’hui, on cible les jeunes dans la campagne de vaccination pour accélérer le processus, et c’est une excellente chose. Comme le variant Delta est plus contagieux, il va toucher les jeunes qui possèdent une mobilité beaucoup plus importante dans les sociétés», relève le Pr Motaouakkil.

Il recommande, dans ce sens, «d'inciter les jeunes à respecter les mesures barrières, leur inculquer cette démarche citoyenne pour se protéger d’abord et protéger les autres».

Il faut aussi «les inciter à se faire vacciner en menant des campagnes de sensibilisation. Une bonne pédagogie est de mise pour passer le message sobrement au plus grand nombre. Tout est dans la communication et comment leur faire savoir, avec tact et discipline, la dangerosité de la maladie. Il faut les responsabiliser, c’est très important», conclut-il.

I.Z

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
covid-19 jeunes Contamination Variant Delta
Partage RéSEAUX SOCIAUX