International Tout voir

Paradis fiscaux : L'UE retire huit pays de sa liste noire, dont la Tunisie

Paradis fiscaux : L'UE retire huit pays de sa liste noire, dont la Tunisie

Les 28 ministres des Finances de l'Union européenne ont allégé mardi de huit pays leur liste noire des paradis fiscaux, moins de deux mois après l'avoir concoctée, une décision fustigée par les ONG, rapporte l'AFP. "Huit pays (le Panama, la Corée du Sud, les Emirats Arabes Unis, la Tunisie, la Mongolie, Macao, Grenade et Barbade) ont été retirés de la liste noire (...) après s'être engagés à remédier aux inquiétudes de l'UE", a annoncé le Conseil des ministres des Finances de l'Union dans un communiqué, lors d'une réunion à Bruxelles. 

Pour chacun des huit pays retirés, les autorités ont fourni des engagements "par des lettres signées à un très haut niveau", a de son côté insisté le Conseil des ministres de l'UE.

Il ne reste par conséquent plus que 9 pays sur cette liste noire, adoptée le 5 décembre 2017, la première dans l'histoire de l'UE, et qui ne concerne que des pays situés hors de l'Union, indique l'AFP. Les neuf pays toujours sur la liste noire sont Bahreïn, Guam, les Îles Marshall, la Namibie, les Palaos, Samoa, les Samoa américaines, Sainte Lucie ainsi que Trinidad et Tobago.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 22 Fevrier 2021

Paradis fiscaux : Le Maroc sort de la liste grise de l'UE

Samedi 13 Juin 2020

Baisse des recettes fiscales de 7,9% à fin mai

Lundi 25 Novembre 2019

Blanchiment de capitaux et fiscalité au menu du Conseil de gouvernement

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required