International Tout voir

Réduction de la consommation de gaz : Madrid rejette les "impositions" de la CE

Réduction de la consommation de gaz : Madrid rejette les "impositions" de la CE

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a rejeté en bloc la proposition de la Commission européenne visant à réduire la consommation de gaz, assurant que l'Espagne "ne peut accepter des impositions, sans débat ni consultation, qui auraient un effet néfaste sur le tissu industriel sans bénéfice clair pour personne".

Il a tenu ces propos lors de son intervention à la réunion du Comité fédéral du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), où il a exprimé son opinion sur la proposition de la Commission européenne de réduire volontairement de 15 % la consommation de gaz jusqu'en mars.

Dans ce contexte, Sánchez a assuré que le gouvernement "défendra les intérêts de l'Espagne contre les solutions imposées qui sont également inefficaces".

Toutefois, il s'est dit "convaincu" qu'un accord "équilibré et pro-européen" serait conclu dans les prochains jours.

"Le gouvernement s'efforce d'augmenter sa contribution de solidarité européenne, en envoyant autant de gaz et d'électricité que possible, mais je dois dire que nous défendrons nos intérêts contre les solutions imposées qui sont également inefficaces", a souligné Sánchez.

Dans ce contexte, il a défendu que l'Espagne "partage les principes de solidarité et d'unité" pour garantir le gaz à tous les pays de l'Union européenne : C'est ce que nous faisons déjà, nous partageons le gaz avec nos pays voisins, la France et le Portugal".

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 28 Septembre 2022

Maroc-UE : Akhannouch s'entretient au téléphone avec la présidente de la Commission européenne

Samedi 24 Septembre 2022

Gaz naturel: Nouvel investissement majeur de TotalEnergies au Qatar

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required