International Tout voir

La Togolaise Ibrahima Memounatou, première femme élue présidente du Parlement de la Cédéao

La Togolaise Ibrahima Memounatou, première femme élue présidente du Parlement de la Cédéao

 

La députée togolaise, Ibrahima Memounatou, a été élue, jeudi lors d’une session à Kano au Nigeria, présidente du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).


Réélue dans la nouvelle législature togolaise sur la liste Union pour la république (UNIR), Ibrahima a été au sein du bureau précédent du parlement de la Cédéao, la troisième vice-présidente.

Elle a été élue lors de la deuxième session extraordinaire 2024 de la sixième législature du Parlement communautaire, qui s’est tenue à Kano, au Nigeria.

C’est une première historique pour la représentation féminine en Afrique de l’Ouest.

Lors de son discours d’investiture, Ibrahima Memounatou qui succède au Sierra-Léonais Sidie Mohammed Tunis à la présidence tournante du Parlement de l'organisation régionale, a dévoilé une feuille de route ambitieuse visant à renforcer l’efficacité et l’influence du Parlement.

"Nos responsabilités sont lourdes et nous devons en prendre conscience et rester fidèles à nos engagements. Et donc il nous faut travailler tous ensemble avec intelligence, rigueur et détermination", a-t-elle déclaré.

Memounatou Ibrahima, députée influente au sein de l’Assemblée nationale togolaise, est connue pour son engagement dans les domaines de la justice sociale, des droits des femmes et de l’éducation. Elle a joué un rôle actif dans plusieurs initiatives législatives et programmes de développement au Togo.

Lors de son mandat, Memounatou Ibrahima devra s’attaquer à plusieurs défis majeurs. Parmi ceux-ci, la gestion des crises politiques et sécuritaires dans certains pays membres, le renforcement des institutions démocratiques et la promotion de l’intégration économique régionale. La lutte contre les inégalités de genre et l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables seront également au cœur de ses priorités.

Le Parlement de la CEDEAO a été créé par la Conférence au sommet des Chefs d’État et de Gouvernement de l’Organisation sous régionale tenue à Cotonou le 24 juillet 1993.

La CEDEAO compte 15 pays membres : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

Basé à Abuja, le Parlement de la CDEAO comprend cent vingt (120) sièges : Chacun des États membres dispose d’un minimum de cinq (05) sièges et les quarante (40) sièges restants, sont repartis au prorata de la population de chaque pays.

Les membres du Parlement sont élus pour un mandat de quatre ans.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 09 Juin 2024

Les Européens aux urnes pour fixer le cap politique des cinq ans à venir

Mardi 04 Juin 2024

Al Haouz : Plus de 40.000 chantiers de reconstruction des habitations lancés

Lundi 03 Juin 2024

Transparence fiscale : Ce que gagnent les pays africains, dont le Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required