International Tout voir

L'UE lance les achats conjoints de gaz

L'UE lance les achats conjoints de gaz

La Commission européenne a lancé, mercredi, le premier appel d'offres international pour l'achat conjoint de gaz, dans le cadre de la plateforme énergétique de l'Union européenne.



Au total, 107 entreprises ont jusqu'à présent souscrit pour participer à l'achat conjoint de gaz via le mécanisme ''AggregateEU'', récemment créé, a indiqué le commissaire européen aux Relations interinstitutionnelles et prospective, Maroš Šefčovič, soulignant que 77 entreprises européennes ont soumis des demandes dans le cadre de ce premier appel d'offres, pour un volume total d'environ 11,6 milliards m3 de gaz.



La demande de GNL représente environ 2,8 milliards de m3, tandis que près de 9,6 milliards de m3 sont demandés pour livraison par pipeline.



"Il s'agit d'une étape historique, car pour la toute première fois, nous tirons parti du poids économique collectif de l'UE pour accroître notre sécurité énergétique et lutter contre les prix élevés du gaz", a-t-il souligné, affirmant que la réponse du marché a été “positive et encourageante”.



Ce premier appel d'offres est ouvert jusqu'au 15 mai et couvre les livraisons de gaz de juin 2023 à mai 2024.



''AggregateEU'' est une nouvelle place de marché pour le commerce du gaz en Europe. Elle doit aider l'industrie européenne, y compris les entreprises énergivores, à créer de nouvelles relations commerciales avec des fournisseurs de gaz alternatifs, dans le contexte des efforts de l'UE pour éliminer progressivement le gaz russe.



Dans le même temps, ce mécanisme offre aux fournisseurs internationaux de gaz l'opportunité d'élargir leur clientèle, a relevé Šefčovič.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 24 Mai 2024

Alain Juillet : «Le Maroc est en train de réussir une jolie percée en Afrique qui servira de base pour le développement»

Mercredi 22 Mai 2024

Saisie des avoirs russes gelés : Le Kremlin fustige la décision de l’UE

Mardi 21 Mai 2024

L’UE adopte la législation sur l’IA, une première à l’échelle mondiale

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required