Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines
EMISSION DU 25/05

Unesco : Une Semaine africaine avec la participation du Maroc

 

Une Semaine africaine est organisée, du 25 au 29 mai par l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de l’Afrique.

Évènement phare annuel du Groupe africain à l'Unesco, composé de 54 États membres dont le Maroc, cette Semaine rassemble les 193 États membres de l’organisation, les entreprises, le secteur privé et la société civile pour célébrer la contribution de l’Afrique aux valeurs de l’Unesco.

L’ouverture officielle de cet évènement, organisé sous format hybride en présentiel et en ligne, a connu la participation de l’ambassadeur, délégué-permanent du Royaume du Maroc auprès de l’Unesco, Samir Addahr.

La cérémonie a été marquée notamment par une allocution de la Directrice Générale de l’Unesco, Audrey Azoulay et du président du Conseil exécutif de l'Unesco, Agapito Mba Mokuy.

En raison du contexte sanitaire actuel et afin de transformer les contraintes structurelles imposées par la pandémie en opportunités et valoriser la créativité de l’Afrique, le Groupe Afrique de l’Unesco a décidé d’adopter une démarche hybride, innovante et inclusive pour la célébration de cette semaine africaine qui se décline en deux phases.

La première se déroule en ligne du 25 au 29 mai sous le thème "Les océans, la paix et le développement durable en Afrique". Le choix de ce thème "se justifie par le fait que la Semaine africaine se tient au moment où la Décennie des mers et des océans africains (2015-2025), arrive à mi-parcours, alors que l'Unesco et ses Etats membres entrent dans la phase préparatoire de la Décennie des Nations-Unies des sciences de l’océan pour le développement durable (2021-2030)", selon une note conceptuelle du comité d'organisation de la Semaine africaine, présidé par la délégation du Gabon.

Cette première phase offre ainsi aux pays d’Afrique une opportunité majeure : celle d’inviter les spécialistes africains et d’ailleurs les plus éminents dans le domaine des sciences, technologies et innovations de l’océan, à une réflexion approfondie et renouvelée devant permettre, au-delà de l’état des lieux du dossier, à faire le point théorique, conceptuel et scientifique, sur les initiatives africaines en cours.

Une table ronde de haut niveau, accompagnée de recommandations du Groupe Afrique à l’Unesco devra clôturer cette première phase, qui sera marquée par des conférences entrecoupées d'intermèdes musicaux interprétés par des artistes africains.

La seconde phase de la Semaine africaine devra se tenir en présentiel au siège de l’Unesco, en marge de la 41ème session de la Conférence Générale, prévue en novembre 2021, sous le thème "Arts, culture, patrimoine, un levier pour construire l'Afrique que nous voulons ", retenu par l'Union africaine pour l’année 2021.

Cette phase sera marquée notamment par une exposition d’œuvres d’art africaines ayant fait l’objet d’une donation à l'Unesco, et une dégustation de mets africains mettant à l’honneur le couscous, qui a été inscrit au Patrimoine mondial immatériel en 2020, ainsi que des spectacles de musique.
 

culture UNESCO Actualités Maroc Afrique
Partage RéSEAUX SOCIAUX