Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Cloud : Les velléités des banques freinées par les contraintes réglementaires

Mercredi 12 Fevrier 2020 Par Laquotidienne

 

En Europe, les banques tendent de plus en plus à utiliser le Cloud dans le cadre de leur transformation numérique et pour moderniser leurs infrastructures.

Au Maroc cependant, le Cloud ne fait pas encore recette.

Officiellement en tout cas, ce n’est pas une tendance de fond, même si certaines banques s’y préparent et se disent «Cloud Ready».

Il faut dire que leur enthousiasme éventuel pour le Cloud est freiné par des contraintes d’ordre réglementaire.

Il y a, en effet, la réglementation de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP), d’une part, et celle de la Direction générale de la sécurité des systèmes d'information (DGSSI), rattachée à l’Administration de la Défense nationale, d'autre part.

Cette dernière considère les banques comme des organismes d’importance vitale et, par conséquent, leurs données doivent hébergées sur le territoire marocain.

Sauf que sur le marché national, les banques estiment qu’«il n’y a pas pour le moment d’offre Cloud "Data Center" suffisamment puissante pour pouvoir héberger leurs données».

Et en attendant une hypothétique évolution de la réglementation en vigueur, ne peuvent être transférées vers le Cloud que les données dites non sensibles pour l’instant.

Ce sujet et bien d’autres seront largement développés dans le «Spécial Banques» qui sera publié par Finances News Hebdo, dans son édition du jeudi 13 février courant.  

 

banque
Partage RéSEAUX SOCIAUX