Inscrivez-vous à notre newsletter


×

El Brouj devient «ville sans bidonvilles»

Mardi 22 Mai 2018 Par Laquotidienne

Dans le cadre du programme «Villes sans bidonvilles» lancé en juillet 2004 en vue de procéder progressivement à l’éradication de toutes formes d’habitats sous-équipés au niveau des différentes villes du Royaume, Abdelahad Fassi Fehri, ministre de l’Habitat, a présidé, ce mardi 22 mai, la cérémonie de déclaration de la ville d’El Brouj sans bidonvilles.

A cette occasion, le procès-verbal de déclaration de la ville d’El Brouj «Ville sans bidonvilles» a été signé au niveau du siège de la commune, faisant d’elle la 59 ème ville déclarée au niveau du Royaume et la 4ème ville au niveau de la région de Casablanca-Settat, après les villes de Settat, Bouznika et Deroua.

Il est à noter que ce programme participatif et partenarial a pu permettre le relogement de 450 ménages répartis sur 4 bidonvilles (Hliba, Souk, Mellalia et Jadarmia) et l’amélioration de leur condition de vie.

Et ce, d’autant que «tous les ménages ont bénéficié de lots de terrain dans les lotissements Al Amal et Jnane El Brouj disposant de toute l’infrastructure de base (eau potable, électricité, assainissement…) et des équipements socio-économiques (écoles, terrain de sport, centre de santé, centre commercial…) d’un montant global de 93 MDH», précise la tutelle.

Par ailleurs, une convention concernant le développement urbain de la ville d’El Brouj a été signée, avec un coût global de 91,40 MDH, dont une participation du ministère de 30,50 MDH.

habitat
Partage RéSEAUX SOCIAUX