Economie Tout voir

Un toit pour chacun

Un toit pour chacun

Le Maroc, sous le leadership du Roi Mohammed VI, poursuit son engagement envers le droit fondamental au logement en lançant un nouveau programme d'aide au logement ambitieux. Cette mesure, présentée lors d'une séance de travail au Palais royal de Rabat le 17 octobre, est conçue pour faciliter l'accès à la propriété aux Marocains, en particulier ceux à revenus modestes, et ce, qu'ils résident au Maroc ou à l'étranger.

 

Chaque individu a le droit de vivre dans un logement qui répond à des normes minimales de dignité humaine. Cependant, au Maroc, le déficit en logements est estimé à environ 2 millions d'unités, créant une pression particulièrement forte dans les zones rurales et périurbaines où les revenus des familles sont plus modestes.

Le nouveau programme d'aide au logement est une réponse concrète à la problématique liée aux difficultés d’accès à la propriété que rencontre la majorité des citoyens, particulièrement ceux vivant dans les zones rurales et périurbaines où les revenus des familles sont plus modestes. Il se déroulera sur une période de cinq ans, de 2024 à 2028, et s'articule autour de l'octroi d'une aide financière directe aux acquéreurs de logements sociaux et économiques.

Cette aide est significative, avec un montant de 100.000 DH pour l'acquisition d'un logement dont le prix de vente est inférieur ou égal à 300.000 DH TTC, et 70.000 DH pour l'acquisition d'un logement entre 300.000 DH et 700.000 DH TTC. Ces mesures auront un impact considérable sur la vie de nombreuses familles marocaines. Elles permettront de réduire le coût de l'accession à la propriété, favorisant ainsi l'inclusion sociale. Mais également de lutter contre la pauvreté en permettant aux ménages de consacrer leurs ressources à d'autres besoins essentiels, tels que l'éducation et la santé.

Bien évidemment, sur le plan économique, ce programme aura un autre impact positif, d’autant qu’il stimulera le secteur de l'habitat en contribuant notamment à augmenter l'offre de logements. Il s'agit d'un cercle vertueux où l'investissement dans le logement va avoir des retombées positives sur l'ensemble de l'économie nationale.

En outre, ce programme s'inscrit dans une vision plus large du développement du Maroc. Il accélérera l'achèvement du programme «Villes Sans Bidonvilles», visant à améliorer les conditions de vie dans les quartiers informels. Pour autant, au-delà des déclarations d’intention, il faudra que tous les acteurs concernés par l’acte de bâtir, qu’ils soient du public ou privé, s’impliquent pour ne pas faire réduire ce programme en une clause de style : il doit être correctement mis en œuvre afin qu'il profite exclusivement à ceux qui en ont le plus besoin.

 

 

Par D. William

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 02 Mars 2024

Fortes rafales de vent ce dimanche au Maroc

Samedi 02 Mars 2024

Clôture à Nairobi de la 6è assemblée de l’ONU sur l'environnement présidée par le Maroc

Vendredi 01 Mars 2024

Lancement à Rabat du projet "Renforcement de la résilience du Maroc aux séismes"

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required