Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Johnson rejette la demande écossaise d'un nouveau référendum d'indépendance

Mardi 14 Janvier 2020 Par Laquotidienne

 

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a adressé, mardi, une lettre à son homologue écossaise, Nicola Sturgeon, rejetant sa demande d'autoriser l'Ecosse à tenir un nouveau référendum d'indépendance en 2020. 

Dans sa lettre à Sturgeon, qui est aussi cheffe du Parti nationaliste écossais (SNP), le Premier ministre britannique a souligné que le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, déjà organisé en 2014, est un scrutin qui ne se produit "qu'une fois dans une génération", assurant que le gouvernement britannique continuera à "respecter la décision démocratique du peuple écossais".

"C'est pourquoi je ne peux accepter un transfert de pouvoir (au profit du gouvernement local) pour organiser un futur référendum d'indépendance", a-t-il expliqué. 

Aux yeux de Sturgeon, "cette réaction était prévisible, mais elle est aussi intenable et auto-destructrice".

"Ils savent que si on nous donne le choix, nous choisirons l'indépendance", a-t-elle réagi dans un communiqué, accusant le parti conservateur d'être "terrifié par le droit de l'Écosse à choisir".

L'Écosse avait en effet voté en 2016 à 62% contre le Brexit, mais elle sera obligée de quitter l'Union européenne au 31 janvier, comme le reste du Royaume-Uni.

Toutefois, le parti indépendantiste (Scottish National Party, SNP), qui s'est largement imposé lors des dernières élections législatives du 12 décembre (avec 48 des 59 sièges en jeu dans le pays), espère changer la donne. 

Pendant la campagne des élections législatives, le SNP avait mis la promesse d'un deuxième référendum au cœur de son programme.

Selon lui, la perspective du Brexit justifie cette nouvelle consultation populaire seulement cinq ans après le référendum sur l’indépendance de 2014 perdu à 55 % contre 45 %.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Brexit
Partage RéSEAUX SOCIAUX