Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Migration : Cuisante défaite du candidat américain à l’OIM

Vendredi 29 Juin 2018 Par Laquotidienne

Le candidat des États-Unis pour la Direction générale de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), Ken Isaacs, a été éliminé de la course au troisième tour de scrutin.

Isaacs, connu pour ses positions islamophobes et climatosceptiques, est arrivé derrière le Portugais Antonio Vitorino et la candidate costaricienne Laura Thompson, numéro deux de l'organisation. 

António Vitorino a été finalement élu à la tête de l'OIM.

C'est la première fois que le candidat de Washington échoue à prendre la tête de l'OIM, une institution dirigée de manière quasi-permanente par un Américain depuis 1951.

Le candidat du Portugal, un proche du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, est arrivé en tête des trois premiers tours. Mais il lui manque encore une trentaine de voix pour atteindre les deux tiers requis.

Les États-Unis sont le principal contributeur de l'OIM, lancée en 1951 et devenue en 2016 une agence des Nations unies, dont ils alimentent un quart du budget.

Mais leur politique migratoire, notamment les interdictions d'entrée sur leur territoire pour des ressortissants de certains pays et la récente séparation des familles de migrants, a été pointée du doigt par l'ONU et plusieurs pays.

Migrants
Partage RéSEAUX SOCIAUX