Inscrivez-vous à notre newsletter


×

USA : La Réserve fédérale abaisse son taux directeur

Jeudi 19 Septembre 2019 Par Laquotidienne

 

La Réserve fédérale américaine a abaissé son taux d'intérêt de référence à court terme d'un quart de point de pourcentage, mercredi, dans un effort pour maintenir la vigueur de l'économie américaine, une approche modérée par rapport aux exigences du président Trump.

A l'issue d'une réunion de deux jours, la Banque centrale US a aussi laissé la porte ouverte à de nouvelles réductions, au milieu de divergence entre ses membres sur la décision de mercredi et les perspectives de réduction supplémentaires.

La réduction modérée d’un quart de point visait à dissiper les craintes d’un ralentissement de la croissance en Europe et dans certaines parties de l’Asie, ainsi que la crainte que la guerre commerciale de Trump n’entrave encore la croissance à long terme.

Mais la plupart des membres votants de la Fed ont indiqué qu’ils n’avaient pas d’intention immédiate de continuer à abaisser les taux d’intérêt cette année.

"La faiblesse de la croissance mondiale et les incertitudes de la politique commerciale ont pesé sur l'économie et imposé des risques permanents", a déclaré le patron de la Fed, Jerome Powell, lors d'une conférence de presse.

La décision de la Fed, qui n’a pas été unanime, intervient à un moment charnière pour la Banque centrale, l’économie et même la Maison Blanche.

Les responsables de la Fed tentent de maintenir la croissance de l’économie sans ralentir l’inflation ni freiner la croissance. L'économie envoie des signaux mitigés quant à savoir si elle pourrait ralentir de manière marquée l'année prochaine ou continuer à progresser. 

Trump, qui pense qu’une économie forte est la clé de sa réélection en 2020, tente de tenir la Fed pour responsable en cas de ralentissement.

Dans une réaction à chaud juste 25 minutes après l'annonce de la décision, le président Trump s'en est pris au président de la Fed.

"Jay Powell et la Réserve fédérale échouent encore", a-t-il écrit sur Twitter. "Pas de courage, pas de sens, pas de vision ! Un communicateur terrible".

USA
Partage RéSEAUX SOCIAUX