Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Xénophobie en Afrique du Sud : Le continent en danger !

Mercredi 11 Septembre 2019 Par Laquotidienne

 

L’ampleur que prennent les violences xénophobes en Afrique du Sud inquiète au plus haut point.

Les meurtres de douze ressortissants subsahariens suscitent indignation et colère.

Aujourd’hui, face à ces tueries gratuites, qui risquent surtout de tomber dans l’impunité, plusieurs étrangers préfèrent quitter cette Afrique du Sud devenue hostile.

Les Nigérians en premier, sur fond de tensions grandissantes entre Abuja et Pretoria.

Plus de 300 d’entre eux ont décidé de rejoindre leur pays ce mercredi, et 300 autres ont manifesté leur désir de partir, certains laissant tout derrière eux ou ayant tout perdu.

De même, le gouvernement zimbabwéen a annoncé sa décision de rapatrier près de 200 de ses ressortissants établis en Afrique du Sud, après que deux Zimbabwéens ont été tués dans les violences qui ont touché principalement la ville de Johannesburg.

La semaine dernière, de nombreux pays africains ont vivement réagi face à la violence des images qui tournent en boucle sur les réseaux sociaux.

Des images qui nourrissent de plus en plus des sentiments de vengeance dans plusieurs pays, ce qui pourrait fatalement déboucher sur une crise sécuritaire continentale.

Au Nigeria, certains prônent des représailles d’ordre économique, à travers notamment le boycott des produits et services sud-africains, tandis que le parti au pouvoir a appelé le gouvernement à prendre possession des entreprises sud-africaines présentes dans le pays, comme notamment MTN, premier opérateur téléphonique du continent qui réalise un tiers de son chiffre d’affaires dans le pays.

Une crise sécuritaire continentale serait à l’évidence désastreuse pour une Afrique qui cherche la voie du développement, avec en toile de fond un chômage massif des jeunes.
 

Afrique du Sud
Partage RéSEAUX SOCIAUX