Entreprises Tout voir

Appropriation de l’usage des solutions de gestion : Les entreprises marocaines à la traîne

Appropriation de l’usage des solutions de gestion : Les entreprises marocaines à la traîne

La filiale marocaine de la société multinationale Sage a publié son étude sur la radioscopie de déploiement et des usages de solutions de gestion et d’adoption de cloud par les entreprises au Maroc. 

L’étude a révélé le désir d’accélération, de digitalisation et d’adoption du cloud au sein des entreprises marocaines de plus en plus présent, trois ans après la pandémie du Covid-19.

En effet, les résultats de l’enquête indépendante menée auprès de 1.800 entreprises de tailles confondues à travers le Royaume ont révélé un taux d’équipement informatique de 100% contre 87% pour une enquête similaire réalisée en 2015. Cette généralisation de l’accès au hardware s’accompagne paradoxalement par un lent trend d’appropriation de l’usage de solutions de gestion.

1.800 entreprises dont 107 experts-comptables ont été soumis à une série d’entretiens divers. L’étude s’est attardée sur les grandes entreprises de plus de 50 millions DH, les PME dont le chiffre d’affaires varie entre 20 et 50 MDH ainsi que les TPE avec moins de deux millions de DH de chiffre d’affaires.

Malgré la dynamique d’équipement observée à travers sa généralisation, il ressort de l’étude que le déploiement des solutions de gestion ne semble pas avoir suivi le même trend  d’équipement en Hardware. La taille de l’entreprise semble être le seul facteur influençant, de manière effective, l’équipement en système de gestion.

L’autre élément diagnostiqué dans cette étude sur le marché marocain est l’appropriation du cloud. Selon l’enquête de Sage, 100% de la profession comptable et 96% des grandes entreprises sont informées de l’existence des solutions de gestion sur le cloud contre seulement 78% pour les TPE. Certaines solutions cloud de fournisseurs et d’éditeurs sont connues de la moitié des entreprises entretenues lors de l’enquête. 

Le volet des enjeux de la conformité sur les délais de paiement après l’entrée en vigueur de la loi 69-21 a aussi été exploré. «Tous les experts-comptables interviewés disent connaître la loi. Quant aux entreprises, 80% d’entre elles connaissent cette loi, avec un net décalage entre les grandes entreprises (93%) et les TPE (41%). Autrement dit, les ‘techniciens’ sont ceux qui connaissent le mieux la loi, tandis que 44% des dirigeants, principalement dans les TPE, ne connaissent pas cette loi, et ils ne sont que 38% à dire bien la connaître», a déclaré Abdellah Marrakchi, le directeur région Maroc et Tunisie chez Sage.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 21 Fevrier 2024

Maroc - Espagne : Le Roi Mohammed VI offre un déjeuner en l'honneur du Président du gouvernement espagnol

Mardi 20 Fevrier 2024

Lutte anti-terroriste : 322 détenus bénéficiaires du programme "Moussalaha" depuis son lancement

Lundi 19 Fevrier 2024

CAN-2025 : "Accord de principe" pour une tenue en juillet-août 2025

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required