Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

90 jours pour réformer l'administration publique marocaine

90 jours réformer l'administration publique marocaine

Mardi 09 Mai 2017 Par Laquotidienne

Le ministère de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique a présenté, mardi à Rabat, un ensemble de mesures d'urgence à mettre en œuvre durant les 3 prochains mois, dans le but de promouvoir les valeurs de probité, d’œuvrer pour la réforme de l’administration, d'améliorer les services publics en les rapprochant du citoyen et de consolider les valeurs de gouvernance. Présentées lors d’un point de presse tenu par le ministère, ces mesures concernent, notamment, l'élaboration du projet de loi relatif au droit d’accès à l’information, l’adoption de la charte de la déconcentration administrative et l’amélioration de l’accueil des usagers.
Ces mesures comprennent également la mise en place d’un système de gestion et de traitement des réclamations des citoyens, la mise en place d’un cadre réglementaire pour la simplification des procédures administratives et leur numérisation, l’institutionnalisation de la Commission nationale de lutte contre la corruption et la mise en place d’un système national centralisé et unifié de recrutement dans la fonction publique, a indiqué à cette occasion, le Secrétaire général du ministère, Ahmed Laamoumri.
Dans ce sens, le ministère a annoncé avoir mis en place, dans le cadre du Programme national de réforme de l’administration publique (PNRA), des mesures visant à simplifier les procédures et démarches administratives et élaborer un guide général pour la reconfiguration des processus administratifs, en plus de l’amélioration de la transparence de ces services, à travers le portail dédiés aux services publics, l’intégration de la plate-forme gouvernementale de complémentarité, la numérisation des mesures administratives et la ratification des modèles administratifs.
A l’occasion de cette rencontre, le ministre délégué chargé de la Réforme de l'Administration et de la Fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader, a donné le coup d’envoi du projet de l’administration écologique. Il a, dans ce cadre, procédé à la signature de la charte de ce projet qui regroupe un ensemble de pratiques quotidiennes à respecter par les fonctionnaires et l’administration.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles