Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Covid-19 : Sacré passager clandestin !

Covid-19 : Sacré passager clandestin ! - Actualités Économiques

Vendredi 15 Janvier 2021 Par adminlaquotidienne

 

En réalité, malgré l’arrivée assez miraculeuse d’un vaccin contre la covid-19, l’horizon est toujours clair-obscur. L’espoir de reprendre une vie normale en cette année 2021 s’amenuise de plus en plus, avec en toile de fond beaucoup d’interrogations au sujet des vaccins développés, de l’immunité collective et, surtout, de ce passager clandestin qui nous poursuit toujours, sans répit, jusque dans nos chaumières.

L’année 2021 pourrait certes ne pas être aussi sombre que 2020, mais elle risque d’être tout autant pénible. Regardez un peu ce qui se passe à travers le monde : on se reconfine totalement ou partiellement, les couvre-feux se banalisent et tendent à devenir une normalité, la détresse psychologique mine le moral des populations sur les rotules et les économies sont claudicantes, malgré les prévisions de reprise.

Avec le recul, l’on se rend compte que s’il y a encore tout ce tohu-bohu autour de cette pandémie, c’est parce que nous n’avons pas pu percer les mystères qui entourent ce coronavirus, malgré tous les progrès scientifiques réalisés en si peu de temps. D’ailleurs, il continue de narguer le monde scientifique en mutant pour devenir encore plus contagieux.

Et jusqu’à présent, la seule réponse viable et efficace trouvée par les gouvernants de ce monde pour limiter la propagation du virus n’est pas médicale, mais politique, à travers l’état d’urgence sanitaire qui autorise toutes ces restrictions de liberté que nous subissons depuis 10 mois.

Des restrictions auxquelles les populations se plient certes, mais qu’elles acceptent de moins en moins. Pourtant, il faudra s’y faire…, tant que cette pandémie squattera notre quotidien. Et, à ce titre, les nouvelles qui nous viennent de l’Organisation mondiale de la santé sont loin d’être rassurantes. Elle écarte, en effet, l’hypothèse d’une immunité collective contre la Covid-19 en 2021.

Conclusion : il faut continuer à prendre des mesures sanitaires et sociales pour limiter la transmission du virus «au moins jusqu'à la fin de cette année». C’est dire que le coronavirus, qui a fait plus de 88,8 millions de cas et 1,9 million de morts depuis son apparition, est bien décidé à nous pourrir la vie cette année encore.

 

 

D.William

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Économie Actualités Maroc Coronavirus actualitè Actualités Économiques Marocaines Vaccin
Partage RéSEAUX SOCIAUX