Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Education nationale : De grands défis sont à relever

Education nationale : De grands défis sont à relever

Mardi 13 Octobre 2020 Par Laquotidienne

 
- Il faut une orientation des élèves qui ne soit pas uniforme mais adaptée aux compétences individuelles.
 
- L’instauration des cours à distance creuse davantage les inégalités en matière d’accès et de qualité de l’éducation au Maroc. 
 
Le système éducatif marocain fait face à de nombreuses problématiques qui se sont accentuées davantage avec la crise de la Covid-19. C’est en abordant ces difficultés que le l’Institut CDG a organisé un webinaire sous le thème : « Pour une vision plus dynamique du rôle de l’éducation ».
 
Lors de ce meeting, il a été soulevé les désavantages de l’uniformatisation, qui selon les intervenants, a tendance à être contre-productive pour l’apprentissage. Selon les déclarations de Mohamed Soual, président de l'Association pour l'enseignement d'excellence : « Il faut orienter les jeunes convenablement et non d’une manière uniforme. Nous pouvons très tôt reconnaître les compétences des élèves, et donc pouvoir les accompagner afin qu’ils puissent exploiter leurs différents talents ».
 
L’absence d’une stratégie éducative nationale menant vers un « projet de société » fait également partie des problématiques citées. D’après Jamil Salmi, consultant en matière de réforme de l'enseignement supérieur : «Il y a tout un modèle qui tourne autour de plusieurs valeurs, tels la connaissance et le savoir où l’on parle de l’Etat- providence. Au Maroc, nous sommes encore à la recherche du modèle à instaurer dans notre société, et tant que ce dernier n’est pas encore défini notre système éducatif continuera à colmater et tourner en rond ».
 
Pour sa part, Ilham Laaziz, directrice du programme Génie au ministère de l'Education nationale, a insisté sur le fait de mettre les étudiants dans les compétences du « 21ème siècle ».
 
Elle a rappelé les initiatives déjà entreprises au Maroc en la matière : « L’introduction du coding dès l’école primaire est une innovation majeure au Maroc qui permettra aux enfants d’être initiés à la programmation. Sur le plan de l’innovation toujours, nous avons introduit les soft skills qui aideront les étudiants à appréhender assez tôt certains comportements nécessaires à leurs vies professionnelles par la suite ».
 
In fine, il ressort des différentes déclarations que repenser et reconstruire le système éducatif est un impératif. L’instauration des cours à distance, par exemple,  qui suppose un recours au numérique et aux technologies, creuse davantage les inégalités en matière d’accès et de qualité de l’éducation.  Car, en effet,  le manque de ces moyens, ainsi que la faible compétence des corps professoraux peu habitués à l’usage des nouvelles technologies et de la communication surtout en milieu rural, font ressortir aujourd’hui les grandes faiblesses du système éducatif marocain.
 
 
 
Par Badr Chaou
 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
enseignement éducation nationale covid-19 maroc Actualités Maroc Enseignement à distance
Partage RéSEAUX SOCIAUX