Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Filière sucrière : Un centre en R&D qui peut faire des émules...

Filière sucrière : Un centre en R&D qui peut faire des émules...

Mardi 01 Mars 2016 Par Laquotidienne

 

Fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime et FIMASUCRE, le premier Centre interprofessionnel de recherche et développement des cultures sucrières (CRCS) a vu le jour à Sidi Allal Tazi, dans le Gharb, en septembre 2014.Ce centre, qui s’étend sur une superficie de 40 hectares, démontre l’intérêt particulier accordé à la filière sucrière et la forte volonté de promouvoir les cultures sucrières au Maroc. Dans ce cadre, FIMASUCRE a réalisé tout un programme d’équipement : travaux d’électrification, stations de pompage, bassin d’eau à géo-membrane, réseau d’irrigation économe en eau, station météo...

... Une expérience à généraliser
Le CRCS œuvre actuellement pour le rajeunissement des variétés de canne à sucre et l’introduction de variétés performantes et tolérantes au gel importées de Floride, et effectue également des essais et recherches liés aux aspects agronomiques de la betterave. Cette expérience réussie dans le Gharb a été partagée à l'occasion de plusieurs visites de démonstration du CRCS au profit des partenaires de FIMASUCRE, dont la dernière a eu lieu début février 2016. Et il en est ressorti la nécessité de généraliser cette expérience aux autres périmètres sucriers. Rappelons, dans ce sens, que la filière ambitionne d’atteindre un taux de couverture en sucre de 56% à l’horizon 2020.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles