Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Innovation et export : Ce tandem vertueux à explorer par les entreprises marocaines

Innovation et export : Ce tandem vertueux à explorer par les entreprises marocaines

Jeudi 18 Juin 2020 Par Laquotidienne

 

Le Royaume ne pèse que 0,14% des exportations mondiales.

Il est classé à la 74ème position sur 129 dans le Global innovation index 2019.

 

En matière d’export, le Maroc accuse beaucoup de retard en comparaison avec les pays leaders en la matière. Le Royaume ne pèse que 0,14% des exportations mondiales.

L’autre handicap connu de tous est la faible diversification des débouchés des ventes à l’étranger du pays. Le Vieux continent, pour ne pas dire l’Espagne et la France, s’arrogent la part du lion des exportations nationales.

Consciente de la grande marge de progression des ventes à l’étranger, pourvoyeuses de devises, d’emplois et de croissance pour les entreprises marocaines, l’Association marocaine des exportateurs (Asmex), en partenariat avec le Cabinet Ucotra Consulting, a organisé récemment une visioconférence mettant en relief l’innovation comme un puissant levier de l’accroissement des exportations.

Il est ressorti des échanges que l’innovation booste les ventes à l’étranger des entreprises.

L’autre message saillant de l’évènement est que les exportations nourrissent en retour l’innovation.

Pour cause, le produit de celles-ci peut être utilisé pour le financement de la recherche et développement, qui fait le lit de l’innovation.

Les exemples d’entreprises marocaines qui ont su tirer leur épingle du jeu à l’étranger grâce l’innovation ne manquent pas. Toujours est-il que tout l’enjeu est de bâtir un environnement favorable au foisonnement des entreprises marocaines qui brillent à l'étranger grâce à ce facteur de différenciation.

La crise de la Covid-19 a montré l’importance pour les sociétés de faire preuve d’agilité et d’innovation pour tirer profit des opportunités.

 Au Maroc, bon nombre de sociétés de textile se sont reconverties rapidement dans la production de masques, exportés dans plusieurs pays du monde.

 

HPS, un exemple édifiant

A en croire Aziz Horani, DGA de HPS, le succès de l’entreprise technologique, qui réalise un chiffre d’affaires de près de 720 MDH, dont 80% à l’étranger, provient en grande partie de l’innovation.

HPS, dont les solutions sont aujourd’hui utilisées dans 90 pays, investit 15% de ses revenus dans la recherche et développement.

«L’innovation doit être encouragée. L’organisation de l’entreprise ne doit pas être mortifère pour celle-ci», analyse t-il.

Et de suggérer : «L’innovation doit se faire en interaction avec le marché pour répondre aux attentes des clients».

Il prône le développement de la culture de l’innovation au sein des entreprises marocaines, de plus en plus conscientes que l’export est une alternative à l’étroitesse du marché domestique.

Notons enfin que le Maroc est classé à la 74ème position sur 129 dans le Global innovation index 2019.

Le Royaume doit faire des efforts dans le domaine de la collaboration entre les entreprises, les universités et les centres de recherche dans l’optique de promouvoir l’innovation. En la matière, le pays est classé au 103ème rang d’après le Global innovation index 2019.

 

Momar Diao

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Asmex
Partage RéSEAUX SOCIAUX