Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

L’industrie automobile tire toujours les exportations

L’industrie automobile tire toujours les exportations

Mardi 19 Juin 2018 Par Laquotidienne

La dynamique des exportations s’est maintenue sur les cinq premiers mois de l’année, portée essentiellement par une hausse notable des ventes de la construction automobile et des recettes voyages.

Selon Bank Al-Maghrib, en parallèle, le rythme des importations de biens est resté soutenu, notamment pour les biens d’équipement et les produits énergétiques. Pour ce qui est des perspectives, les exportations de biens progresseraient de 5,8% en 2018 et de 6,9% en 2019, résultat en particulier de la poursuite de la performance de l’industrie automobile, avec la mise en production annoncée de l’usine Peugeot.

De même, les recettes voyages s’amélioreraient de 8% en 2018 et de 4% en 2019.

En regard, les importations de biens augmenteraient de 7,2%, tirées par l’alourdissement de la facture énergétique et des acquisitions de biens d’équipement, avant de décélérer à 3,7% en 2019.

Par ailleurs, les transferts des MRE maintiendraient leur dynamique en 2018 avec un accroissement prévu de 6%, et ralentiraient à 4,1% en 2019, note BAM.

Tenant compte du reliquat de 7 milliards de dirhams au titre des dons du CCG prévu pour 2018, le déficit du compte courant avoisinerait 4,1% du PIB au terme de cette année et s’allégerait à 3,6% en 2019.

Dans ces conditions, et sous l’hypothèse d’afflux d’IDE équivalents à 4,4% du PIB et 3,5% respectivement, les réserves de change termineraient l’année à 255,4 milliards de dirhams et s’établiraient à 245,9 milliards au terme de 2019, assurant ainsi la couverture de 5 mois et 25 jours, puis 5 mois et 18 jours d’importations de biens et services.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Bank Al-MAghrib
Partage RéSEAUX SOCIAUX