Economie Tout voir

La mise au point cinglante du Groupe parlementaire de la CGEM à la Chambre des Conseillers

La mise au point cinglante du Groupe parlementaire de la CGEM à la Chambre des Conseillers

Les membres du Groupe CGEM à la Chambre des conseillers, représentant la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), viennent de publier une mise au point pour "exprimer leur étonnement face à la récente polémique concernant la désignation du représentant de la CGEM au bureau de la Chambre des conseillers".

Mais aussi, "leur mécontentement face aux procédés utilisées afin de porter atteinte au Groupe parlementaire de la CGEM à la Chambre des conseillers et à ses membres".

"Le renouvellement des instances de la Chambre des Conseillers à mi-mandat induit des élections qui concernent le Président de la Chambre, les membres de son bureau ainsi que les présidents des six Commissions permanentes", indique le Groupe dans un communiqué, précisant que "comme toutes les instances politiques et syndicales présentes à la Chambre des Conseillers, le Groupe CGEM a été appelé à désigner son représentant".

"La réunion pour la désignation du représentant du Groupe CGEM à la Chambre des Conseillers a eu lieu en présence de tous les membres (7) et a abouti à la volonté d’autres membres du Groupe de présenter leurs candidatures pour ce poste.

Un appel au vote démocratique a donc été engagé et a conclu à la désignation par tous les membres (sauf un membre du Groupe qui a préféré quitter la réunion refusant de se plier au verdict des urnes), de M. Abdelhamid Souiri en tant que représentant du Groupe CGEM au sein du bureau de la Chambre des Conseillers", ajoute la même source.

"Cette décision a été entérinée par les 6 membres votants présents. Le processus démocratique ayant été respecté, la décision a été transmise au Président de la Chambre des Conseillers", est-il indiqué.

"Par la présente, le Groupe parlementaire de la CGEM à la Chambre des Conseillers affirme son soutien indéfectible au Président du Groupe parlementaire, M. Abdelilah Hifdi, et salue sa gestion du processus mis en place et par lequel il a cherché, par tous les moyens, à aboutir à un consensus avant d’arriver aux urnes", note le communiqué.

"Le Groupe parlementaire exerce en son sein le principe de démocratie interne et rappelle la nécessité de respecter ledit principe. 

La décision du Groupe parlementaire CGEM est une décision souveraine, répondant à un besoin de renouvellement et bâtie sur la conviction que les postes au sein de la Chambre des Conseillers sont des responsabilités et non des droits acquis", poursuit le communiqué, soulignant que "toute autre interprétation n’est que l’expression d’une frustration que ne nous pouvons comprendre, mais qui ne justifie en rien des comportements irresponsables et inconvenants".

"Nous condamnons avec force les atteintes à l’honneur et à l’intégrité dont a fait l’objet le Président du Groupe parlementaire CGEM à la Chambre des Conseillers, M. Abdelillah Hifd, pour qui nous renouvelons notre attachement, notre soutien et notre pleine considération.

Enfin, les membres du Groupe parlementaire CGEM à la Chambre des Conseillers tiennent à exprimer leurs sincères félicitations à M. Abdelhamid Souiri pour sa désignation au sein du bureau de la Chambre des Conseillers.

Cette désignation témoigne de la considération et de l’estime dont M. Abdelhamid Souiri jouit auprès des membres du Groupe parlementaire de la CGEM eu égard à sa grande expérience et à son engagement infaillible pour la défense des principes et des valeurs de la CGEM", conclut le communiqué.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 15 Octobre 2021

Déploiement du nouveau modèle de développement  :  La CGEM lève le voile sur ses propositions

Lundi 11 Octobre 2021

Loi de Finances 2022 : La CGEM dévoile ses recommandations

Jeudi 29 Juillet 2021

Samia Terhzaz, nommée DG Délégué de la CGEM

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required