Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Le Conseil provincial du tourisme de Ouarzazate très remonté contre Royal Air Maroc

Le Conseil provincial du tourisme de Ouarzazate très remonté contre Royal Air Maroc

Vendredi 04 Mai 2018 Par Laquotidienne

Le Conseil provincial du tourisme de Ouarzazate n’est pas du tout content de Royal Air Maroc. Et il l’a fait savoir dans une lettre adressée par son président, Rahou Belghazi, au président de la compagnie aérienne nationale, et dont copies ont été adressées au chef du gouvernement, au ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, au wali de la région Draa Tafilalet et au Président de la région Draa Tafilalet. Dans cette lettre, Belghazi proteste et condamne les «pratiques de sabotage de Royal Air Maroc vis-à-vis de la destination Ouarzazate». L’intégralité de la lettre.
 
 
«Monsieur le Président,
Nous avons le regret de vous adresser la présente lettre exprimant notre protestation et notre condamnation des pratiques de sabotage de la Royal Air Maroc vis avis de la destination Ouarzazate.

Depuis plus de 10 jours, les vols à destination de Ouarzazate connaissent des perturbations inexplicables, les vols qui devraient en principe arriver avant minuit atterrissent plus de 3h plus tard; le dernier dérapage en date n’est que celui du vol de ce jeudi 3 mai, qui n’est arrivé à Ouarzazate qu’à 4h30mn du matin le 4 mai.

Plus grave encore et malgré nos diverses lettres adressées à Royal air Maroc, au ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale ainsi qu’au Wali et au président de la région de Draa Tafilalet, et malgré notre réunion au siège de la Wilaya de Draa Tafilalet le 2 mars 2018 dans laquelle nous avons exprimé notre désaccord par rapport à la programmation des vols de la compagnie pour notre destination, nous continuons de constater que votre politique vise d’une manière claire à détruire cette destination et à faire fuir les TO et agents de voyage opérant dans cette zone. 
 
Monsieur le président,
Il est inconcevable de continuer à programmer de petits appareils de 72 places pour une destination connue par un très grand potentiel touristique, haut lieu du tournage cinématographique international et abritant de surcroît la plus grande station solaire au monde.

Les passagers à bord de ces appareils n’arrivent pas à récupérer leurs bagages et sont toujours obligés d’attendre leurs arrivées 24 ou 48h après, ce qui perturbe d’une manière très significatives leurs séjours.      
 
Monsieur le président,
Ouarzazate est en train de vivre de terribles cauchemars avec votre compagnie.

Le mercredi 2 mai 2018, des passagers ayant des billets d’avion confirmés à destination de Casablanca n’ont pas pu prendre leurs vols suite au remplacement du Boeing prévu initialement par un petit appareil ne pouvant transporter tous les passagers qui avaient pourtant tous achetés leurs billets et confirmé le vol.
 
Monsieur le président,
Nous exigeons des explications dans les plus brefs délais quant à ces pratiques préjudiciables pour notre destination et condamnables par la profession et vous invitons à programmer une réunion d’urgence pour trouver les solutions adéquates. 
 
Dans cette attente, veuillez recevoir mes salutations».

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Tourisme
Partage RéSEAUX SOCIAUX