Economie Tout voir

Maroc-Israël : Intenses préparatifs pour le lancement de dessertes aériennes directes

Maroc-Israël : Intenses préparatifs pour le lancement de dessertes aériennes directes


Des vols directs et commerciaux seront lancés dans les semaines à venir entre le Maroc et Israël. Les préparatifs vont bon train du côté des compagnies israéliennes, rapportent plusieurs médias et responsables israéliens.

 

En réaction à l’accord conclu entre Rabat et Tel Aviv, le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a affirmé qu’il est prévu de lancer des lignes directes entre les deux pays. Le conseiller principal et gendre du président américain Donald Trump, Jared Kushner, devrait regagner Rabat, mardi 22 décembre prochain, à bord du premier vol direct avec Tel Aviv.

La compagnie israélienne publique, El Al Airlines, a annoncé dans un communiqué qu’elle est en train d’étudier la possibilité de lancer trois dessertes par semaine entre Tel Aviv, Casablanca et Marrakech.

Pour sa part, la compagnie aérienne low-cost Arkia (la deuxième du pays) compte, elle aussi, lancer des lignes directes. Ces projets restent subordonnés à la conclusion d’un accord sur le transport aérien entre les deux pays.

Miri Reguev, ministre israélien du Transport (d’origine marocaine), a affirmé dans une allocution que «la communauté israélienne d’origine marocaine frôle le million de personnes et qu’elle garde des liens très étroits avec le Royaume. Les vols commerciaux connaîtront un succès certain et devront donner une nouvelle impulsion aux échanges entre les deux pays».

Auparavant, les voyageurs israéliens devaient faire des transits via notamment la Turquie, l’Italie ou l’Espagne pour arriver au Maroc.

Citant des sources marocaines au ministère du Tourisme, et à l’ONMT, le journal «Yediot Aharnot» a rapporté que le Maroc prépare des offres spéciales pour cette communauté.

Ces offres seront focalisées sur les villes où les juifs marocains avaient une forte présence. Ces villes recèlent un important patrimoine historique et religieux notamment Essaouira, Meknès, Marrakech, Rabat, Casablanca, Tanger et Ouazzane sans compter les petites villes comme Sefrou, Demnate, Debdou, Erfoud ou Taroudant.

L’opération cible dans un premier temps 100.000 voyageurs, qui peuvent se multiplier dans les années à venir.

Il faut noter aussi que plusieurs moussems ou pèlerinages sont organisés au Maroc par la diaspora juive, et ce dans plusieurs villes du Royaume.

En moyenne, 50.000 israéliens d’origine marocaine visitent annuellement le Maroc.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 19 Octobre 2021

Covid-19 Maroc : 499 nouveaux cas ces dernières 24 heures, le taux d'occupation des lits à 7%

Lundi 18 Octobre 2021

Covid-19: 17 décès et 148 nouveaux cas enregistrés au Maroc ce lundi

Lundi 18 Octobre 2021

Le ministère public présente le guide de la "Kafala" des enfants abandonnés

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required