Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Reprise économique : Les entreprises dans le dur

Reprise économique : Les entreprises dans le dur

Mercredi 29 Juillet 2020 Par Laquotidienne

 

 

51,3% des entreprises estiment qu’elles ne seront pas en mesure de reprendre le remboursement de leurs dettes qu’après un an et plus.

 

Les investissements programmés au titre de l’année 2020 ne seront pas totalement réalisés pour 67% des entreprises.

C’est ce qui ressort de la seconde enquête du haut-commissariat au Plan sur l’impact de la Covid-19 sur l’activité des entreprises, réalisée du 3 au 15 juillet. Ainsi, 29% des entreprises prévoient un report des investissements, 17% une annulation et 21% une réduction. Par catégorie d’entreprises, cette proportion atteint 71% chez les TPE, 60% chez les PME et 50% chez les GE.

Par branche d’activité, la proportion des entreprises déclarant surseoir ou réduire leurs investissements s’élève à 83% dans les industries électriques et électroniques ainsi que dans la l’hébergement et restauration, 75% dans les branches du Transport et entreposage et de 68% pour la construction.

Par ailleurs, près de 50% des entreprises estiment ne pas être suffisamment capitalisées pour reprendre leurs activités. Cette proportion représente 50% chez les TPE, 48% chez les PME et 33% chez les GE.

13% déclarent être fortement endettées

La part des entreprises en situation d’endettement s’élève à 45%. Cette situation est plus marquée chez les grandes entreprises où une entreprise sur 2 est endettée et 20% d’entre elles fortement endettées. Par secteur d’activité, la proportion des entreprises fortement endettées atteint 28% dans les branches des industries électriques et électroniques, 27% dans l’énergie et 26% dans l’hébergement et restauration.

En outre51,3% des entreprises estiment qu’elles ne seront pas en mesure de reprendre le remboursement de leurs dettes qu’après un an et plus. Ce constat est général, puisqu’il est observé de manière quasi équivalente selon les catégories d’entreprises ainsi que selon les secteurs d’activité.

Par ailleurs, 45% des entreprises comptent recourir à un financement externe. Ainsi, 39% des entreprises comptent se financer par crédit auprès du même partenaire bancaire (50% des GE, 43% des PME et 37% des TPE). 4% des entreprises comptent recourir à un nouveau partenaire bancaire et 3,5% choisissent d’autres établissements financiers. L’émission d’obligations et le marché boursier viennent en dernières positions avec respectivement 1% et moins de 1%. 

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles