Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Souss-Massa : Amara fait le point sur les projets routiers et hydrauliques

Souss-Massa : Amara fait le point sur les projets routiers et hydrauliques

Mardi 24 Decembre 2019 Par Laquotidienne

 

Le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, s'est enquis récemment, au niveau de la région Souss-Massa, de l’état d’avancement de projets routiers et hydrauliques.

Le ministre a procédé également à l'inauguration du nouveau siège du centre de l’immatriculation de Taroudant, dont le coût global est de 5,6 millions de dirhams, construit sur une superficie couverte totale de 707 M2.

Ledit centre vise la modernisation des équipements administratifs, l'amélioration de l'accueil et de l’ergonomie de travail, ainsi que la mise à niveau des services rendus aux citoyens.

Par la suite, Amara a procédé au lancement de la première phase du projet de traitement de l'environnement de la route provinciale 1713, reliant Lamnizla à Argana sur une longueur d'environ 13 km, pour un coût de 23 millions de dirhams.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de traitement des dégâts de crue du ministère.

Le ministre s'est rendu aussi au chantier d'aménagement de la route provinciale 1705 reliant Dkhila au barrage Abdelmoumen sur une longueur de 32 km.

Cette opération, dont le coût s'élève à environ 37 millions de dirhams, est la dernière du 2ème Programme national des routes rurales (PNRR2) de la province de Taroudannt, et vise le désenclavement de 17 douars relevant des communes de Dir et d'Argana, ainsi que le développement du tourisme de montagne et de l'économie régionale.

Une visite a été effectuée, aussi, au chantier de construction du barrage Sidi Abdallah, situé sur l'Oued El Ouaer, un important ouvrage hydraulique, dont la mise en eau est prévue en octobre 2020, et qui servira à mobiliser les ressources en eau pour l'irrigation des zones agricoles situées à l'aval sur une superficie d'environ 1.000 hectares. 

Le barrage, dont les travaux ont atteint un taux d'avancement de 75%, permettra également l’approvisionnement en eau potable des agglomérations avoisinantes et assurera la protection contre les inondations.

Une autre visite a été effectuée, également, au barrage Abdelmoumen sur l'Oued Issen.

Construit en 1981 avec une capacité de 198 millions de m3, ce barrage contribue actuellement à couvrir environ 40% des besoins en eau potable de la ville d'Agadir et des centres avoisinants ainsi que l'irrigation du périmètre irrigué d'Issen.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Abdelkader Amara
Partage RéSEAUX SOCIAUX