Développement durable Tout voir

Casablanca-Settat : Coup d’envoi des assises régionales sur le développement durable

Casablanca-Settat : Coup d’envoi des assises régionales sur le développement durable

Les travaux des Assises régionales sur le développement durable, organisés sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ont été lancés lundi à Casablanca, avec comme objectif une approche inclusive pour recueillir les avis des acteurs locaux.



S'inscrivant dans le cadre d'un processus consultatif, mobilisant toutes les parties prenantes, tant au niveau central que territorial, ces assises, organisées par le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable, constituent une phase importante de la refonte de la Stratégie nationale de Développement durable (SNDD),

Tenues sous le thème "Enjeux et défis de durabilité des territoires", ces Assises permettent à chaque citoyen de contribuer à l'élaboration des politiques publiques et participer de façon active à l’édification d’un avenir commun.



A travers les trois ateliers programmées lors de ces assises sous les thèmes "la valorisation et la sauvegarde des ressources naturelles", "l'économie compétitive et le développement territoriale durable" et "les services publics et le patrimoine culturel", ce rendez-vous consultatif offre l'occasion de recueillir les attentes de tous les acteurs et intervenants locaux, territoriaux, publics et privés, analyser la situation, mettre en exergue les principaux enjeux prioritaires pour la région et proposer des solutions à même de faire du développement régional, un développement global, équilibré et durable.



En parallèle, une plateforme de consultation citoyenne interactive "www.noussahimo.gov.ma a été lancée pour recueillir les opinions et les attentes des citoyens au Maroc et à l’étranger, dans le but d’assurer la réussite de ce chantier stratégique.



A cette occasion, le Wali de la région de Casablanca-Settat et Gouverneur de la préfecture de Casablanca, Saïd Ahmidouch, a souligné que ces assises visent à prendre en compte l’aspect régional pour l’actualisation de la stratégie nationale de développement durable, notant qu’il s’agit d’une occasion idoine pour échanger les points de vue sur les domaines de développement durable dans la région notamment les ressources en eaux, l’énergie, la sécurité alimentaire et sanitaire, entre autres.



Selon Ahmidouch, cette initiative favorise la coopération entre l’ensemble des intervenants, et la convergence et la complémentarité entre les programmes du gouvernement et des collectivités territoriales, faisant remarquer que ces assises qui sont en phase avec notamment les dispositions de la Constitution et la loi cadre n° 99-12 portant charte nationale de l'environnement et du développement durable, coïncident avec la mobilisation de nombre de secteurs pour la concrétisation du nouveau modèle de développement.



Il a appelé l’ensemble des acteurs autorités locales, établissements de recherche, société civile à coordonner les efforts et à adhérer de manière constructive à la proposition des solutions adaptées aux défis de la région.



Pour sa part, le premier vice-président de la région Casablanca-Settat, Mohamed Bourhim a souligné que cette rencontre présente l’occasion d’approfondir le débat, d’échanger les expériences et expertises et de parvenir à des solutions et propositions de nature à consolider les acquis et de hisser le niveau de développement et de renforcer l’intégration spatiale.



Ces assises coïncident avec l’adoption par le Conseil de la région de son Schéma régional d'aménagement du territoire et son plan de développement régional, a-t-il noté, ajoutant que la régionalisation avancée, impulsée par SM le Roi Mohammed VI est une vision instaurant une nouvelle approche dans la gestion de la chose locale, ce qui requiert une vision commune et un diagnostic scientifique objectif et minutieux des différents défis et contraintes et des opportunités offertes pour une vision commune des domaines prioritaires et des échéanciers de mise en œuvre idoines.



Selon lui, l’enjeu de la stratégie nationale de développement durable exige une approche participative et interactive avec son environnement matériel et immatériel, fondée sur un diagnostic réaliste des dimensions sociales, économiques, culturelles et environnementales pour parvenir aux solutions efficientes à même d’améliorer les conditions de vie de la population.



Au terme de ce processus de concertation, des Assises nationales seront organisées pour présenter la version actualisée de la SNDD et la feuille de route de sa mise en œuvre, qui prendra en compte les conclusions des différentes consultations.



L’étape de Casablanca-Settat et avec celle de Rabat-Salé-Kénitra constituent la dernière étape de cette consultation régionale après celles des régions de Souss-Massa (Agadir) et l’Oriental (Oujda), Béni Mellal-Khénifra (Béni Mellal) et Marrakech-Safi (Marrakech), Fès-Meknès), Tanger-Tétouan-Al Hoceima) et Draa-Tafilalet.



Adoptée par le Conseil des ministres, présidé par SM le Roi Mohammed VI le 25 juin 2017, la Stratégie Nationale de Développement Durable constitue un cadre de référence pour tous les programmes sectoriels.

Elle a permis de renforcer la convergence entre les stratégies sectorielles pour parvenir à un développement durable et inclusif.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 13 Juin 2024

Hébergement touristique : Le Système de télédéclaration des nuitées désormais actif

Jeudi 13 Juin 2024

Lancement réussi de CAPAccess par le Fonds Mohammed VI

Mardi 11 Juin 2024

Laftit s'entretient à Rabat avec le ministre italien de l'Intérieur

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required