Développement durable Tout voir

Climat : Mise en place d'une nouvelle alliance financière pour des émissions nettes zéro

Climat : Mise en place d'une nouvelle alliance financière pour des émissions nettes zéro

 

A la veille du Sommet des dirigeants sur le climat organisé par les Etats-Unis, les Nations Unies et leurs partenaires ont lancé,  une nouvelle alliance financière pour des émissions nettes zéro.

 

"Intitulée Glasgow Financial Alliance for Net Zero (GFANZ), cette alliance mondiale rassemble les initiatives existantes et nouvelles en matière de financement zéro. Son nom fait référence à la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP26) qui aura lieu à Glasgow en novembre" révèlent les Nations Unies.

Onu Info fait savoir que la GFANZ s'efforcera de mobiliser les milliers de milliards de dollars nécessaires à la mise en place d'une économie mondiale sans émissions de gaz à effet de serre et à la réalisation des objectifs de l'Accord de Paris sur le climat.  L'alliance fournira un forum pour la coordination stratégique entre les dirigeants des institutions financières de l'ensemble du secteur financier afin d'accélérer la transition vers une économie nette zéro.

A noter que la GFANZ catalysera la coordination stratégique et technique sur les mesures que les entreprises doivent prendre pour s'aligner sur un avenir net zéro. Toutes les initiatives de la GFANZ exigent des signataires qu'ils fixent des objectifs intermédiaires et à long terme, alignés sur la science, pour atteindre l'objectif de zéro émission nette au plus tard en 2050.

Ces objectifs sont complétés par des cibles à court terme et des plans d'action déterminés par les membres.

Relever la barre, coordonner l'action 

Pour débloquer les milliers de milliards de dollars nécessaires à la réalisation d'un avenir résilient et sans émissions, la GFANZ va :

•    Élargir la campagne existante du secteur financier de l’Objectif Zéro afin d'établir des engagements crédibles de zéro émission couvrant toutes les activités financées dans tous les secteurs du système financier.
•    Augmenter le nombre d'institutions financières ayant des engagements ambitieux, crédibles et transparents pour financer la transition vers le zéro émission.
•    Veiller à ce que les engagements soient soutenus par des objectifs intermédiaires (2030 ou plus tôt), ainsi que par des plans de transition solides, compatibles avec une augmentation de 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels, comme l'exige le programme Objectif Zéro.
•    Coordonner les engagements et les actions dans l'ensemble du système financier pour soutenir la transition à l'échelle de l'économie, y compris les outils d'analyse essentiels et l'infrastructure du marché (tels que les agences de notation, les auditeurs et les bourses) pour que les institutions financières puissent mettre en œuvre leurs stratégies nettes zéro.
•    Soutenir la collaboration technique sur les questions de fond et les questions transversales qui accéléreront l'alignement des investissements et des prêts sur le principe du zéro émission.
•    Plaider en faveur d'une politique publique qui soutient la transition vers le net zéro à l'échelle de l'économie.

Il importe de préciser qu'une autre alliance bancaire appelée Net Zéro (NZBA) a également été lancée, conjointement par l'Initiative financière du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUE FI) et le groupe de travail sur les services financiers de l'Initiative pour des marchés durables.

Dirigée par le secteur bancaire, la NZBA est la toute dernière alliance nette zéro. Elle rassemble une première cohorte de 43 des plus grandes banques du monde, avec pour objectif de concrétiser l'ambition du secteur bancaire d'aligner ses engagements climatiques sur les objectifs de l'Accord de Paris, avec collaboration, rigueur et transparence.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 03 Novembre 2021

Verdissement du secteur financier : BAM réaffirme l'ancrage de son engagement à l'occasion de la COP26

Mardi 02 Novembre 2021

Justice climatique : L’impératif de répondre aux conséquences des pertes et dommages

Dimanche 31 Octobre 2021

COP26 : Le monde au chevet de la planète

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required