Développement durable Tout voir

COP28 : L'éducation au développement durable au coeur des actions de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement

COP28 : L'éducation au développement durable au coeur des actions de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, que préside Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a pour mission principale l’éducation et la sensibilisation à l’environnement.

 

Sa cible principale est la jeunesse, répondant au credo de sa Présidente, qui est convaincue que forger la conscience environnementale des générations de demain est un des leviers les plus puissants pour le développement durable.

La Fondation a très tôt mis en place des programmes destinés aux plus jeunes, s’appuyant sur les outils de la Fondation pour l’éducation à l’environnement et les ressources du ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Aujourd’hui, elle déploie six programmes d’Éducation au développement durable qui s’adressent à tous les âges de la jeunesse. Il s’agit, en premier lieu, d’"Éco-Écoles", un programme développé par la Fondation pour l’Éducation à l’Environnement (FEE) et déployé au Maroc par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, en collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Ce programme concerne aujourd’hui plus de 4.000 écoles et a permis de sensibiliser depuis 2006 plus de deux millions d’enfants des niveaux du préscolaire et du primaire.

"Jeunes Reporters pour l’Environnement" (JRE) est le deuxième programme créé par la Fondation pour l’Éducation à l’Environnement, et introduit au Maroc en 2002.

Plus de 3.4000 lycéens, collégiens et étudiants ont participé à ce concours qui vise à sensibiliser les jeunes à des problématiques environnementales locales, en enquêtant et menant des investigations journalistiques à travers des reportages écrits, photographies ou vidéos.

Le programme encourage aussi les jeunes participants à penser à établir un lien avec les 17 objectifs de développement durable pour les présenter et proposer des expériences et des initiatives développées par les communautés locales.

Il s’agit, ensuite, de "Global Schools", un programme mondial du Réseau de solutions pour le développement durable qui aide les syste mes e ducatifs du monde entier a intégrer les Objectifs de Développement Durable de l’ONU dans les cursus scolaires. Ce programme ambitionne de doter chaque élève du primaire et du secondaire des connaissances, valeurs et compétences nécessaires pour bâtir un monde durable. Le Maroc est un pays pilote du programme.

Le quatrième programme est "African Green Universities and Youth Education Network" (AGUYEN). Porté par la Fondation en collaboration avec le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement (PNUE), il regroupe des établissements d’enseignement supérieur qui intègrent l’environnement dans leur éducation, leur formation et leurs opérations sur les campus.

Ce programme sensibilise également les étudiants au développement durable. Un total de 22 universités de huit pays africains (Maroc, Tunisie, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Comores, Kenya, Ouganda) participent à ce programme mené par la Fondation avec le PNUE.

Il s’agit aussi de l’"African Youth Climate Hub" (AYCH) qui est une initiative lancée à New York par SAR la Princesse Lalla Hasnaa à l’occasion du Sommet Action Climat du 21 septembre 2019. Elle est soutenue par le réseau Official Children and Youth Constituency (YOUNGO) de La Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC), le groupe OCP (Office chérifien des phosphates) et l’Université polytechnique Mohammed VI de Benguerir. C’est un réseau de jeunes, un incubateur de start-up environnementales, un forum, un centre de connaissances, un observatoire et un tableau de bord pour l’action climatique.

Le dernier programme est celui de l’"Inclusion numérique", qui a été mis en place lors de la période de confinement de la COVID-19 pour permettre aux écoliers de continuer à suivre leur enseignement à distance. Il est depuis renouvelé chaque année. Des tablettes numériques avec des ressources pédagogiques développées par la Fondation et ses partenaires, sont distribuées au profit des écoliers d’établissements éloignés de régions rurales du Maroc.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 26 Fevrier 2024

La France se rapproche de la reconnaissance de la marocanité du Sahara

Lundi 26 Fevrier 2024

Maroc : Rafales de vent et chutes de neige du lundi au mardi dans plusieurs provinces

Samedi 24 Fevrier 2024

Les Émirats arabes unis sortent de la liste grise du Gafi

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required