Développement durable Tout voir

Marrakech: Abderrahim El Hafidi préside le Sommet du GSEP dans une conjoncture énergétique mondiale exceptionnelle

Marrakech: Abderrahim El Hafidi préside le Sommet du GSEP dans une conjoncture énergétique mondiale exceptionnelle

Le Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) et Président du Conseil d’Administration du Partenariat Mondial pour l’Electricité Durable (Global Sustainable Electricity Partnership – GSEP), Abderrahim El Hafidi, a présidé, jeudi à Marrakech, la Conférence Générale de cette prestigieuse alliance organisée sous la thématique “Réduire les disparités, favoriser une électrification pour tous”.

Ce grand événement, organisé par l’ONEE, se tient en marge du Conseil d’Administration du GSEP et pour la 1ère fois en Afrique et dans le Monde Arabe, indique l’Office dans un communiqué.

Avec un programme riche, instructif et au cœur des intérêts du secteur, a réuni d’éminents scientifiques et chercheurs, Directeurs Généraux et également des acteurs des secteurs de l’Energie, des Banques et des Transports, représentant la France, l’Italie, les Etats-Unis, la Chine, le Canada, l’Allemagne et le Maroc.

Dans son allocution d’ouverture, M. El Hafidi a rappelé la conjoncture énergétique mondiale, marquée par un renchérissement sans précédent des cours des produits énergétiques et un manque de visibilité en termes de prix et de sécurité énergétique, ajoutant que la Conférence constitue une opportunité, à point nommé, pour débattre et échanger autour des grands défis auxquels font face tous les pays dans un contexte géopolitique très particulier.

M. El Hafidi a souligné la nécessité, pour tous, de poursuivre les ambitions liées à la sécurité énergétique, à la continuité du développement des énergies renouvelables et au renforcement de la coopération énergétique au niveau international.

Il a également souligné qu’au cours de l’année écoulée, le GSEP a renforcé son engagement à promouvoir l’énergie électrique, l’utilisation accrue et efficace d’une électricité à faible teneur en carbone dans les processus notamment industriels permettant l’accélération de la réalisation des objectifs en matière de climat, de développement économique et de progrès social.

Les problématiques débattues par les différents intervenants lors de cette rencontre ont ainsi été axées autour du secteur énergétique en Afrique et la nécessité d’assurer le développement des énergies propres, de la garantie d’une électrification juste et équitable pour les utilisateurs finaux et du rôle des services publics. Le focus a été mis sur le rôle que peut jouer l’innovation technologique pour accélérer la transition énergétique.

Il est à rappeler que le GSEP, qui vient de commémorer à Marrakech sa 30ème année d’existence, est une alliance unique, dirigée par les PDG des plus grandes compagnies d’électricité du monde, dont les principales missions sont la transformation de l’industrie mondiale de l’électricité et la transition énergétique par l’intégration des énergies propres.

Il a également pour objectifs de rassembler toutes les parties prenantes de la chaîne de valeur du secteur afin de discuter des défis et de définir les facteurs favorables à l’électrification et apprendre de l’expertise et des expériences de ses membres.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 02 Juillet 2022

Cinéma: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat au Festival ''Les Téranga'' à Dakar

Samedi 02 Juillet 2022

Sahara: Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes

Vendredi 01 Juillet 2022

Baccalauréat 2022: Le taux de réussite a atteint 66,28%

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required