Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Stockage intelligent de l’énergie : L’ONEE déterminé à renforcer son leadership régional

Stockage intelligent de l’énergie : L’ONEE déterminé à renforcer son leadership régional

Jeudi 04 Juin 2020 Par Laquotidienne

 

Avec le projet de la Station de transfert d’énergie par pompage (STEP) d’Abdelmoumen, l’ONEE renforcera son positionnement de référence du stockage intelligent de l’énergie.

Elle dispose d’une puissance installée de 350 MW, pour un coût global d’environ 3,8 milliards de dirhams.

 

Abderrahim El Hafidi, Directeur général de l’ONEE, s’est enquis le 3 juin de l’état d’avancement du projet de la STEP Abdelmoumen, située à environ 70 km au nord-est de la ville d'Agadir, dans la province de Taroudant, sur une superficie de 100 hectares.

Il devrait assurer la sécurisation de l’approvisionnement énergétique du Maroc.

Ce projet permettra, notamment, la satisfaction de la demande en électricité durant les heures de pointe et le stockage de l’énergie, l’optimisation de l’exploitation des moyens de production, une souplesse d’exploitation du système électrique national, l’augmentation de la capacité d’intégration des énergies renouvelables et l’amélioration de la stabilité du réseau électrique de transport d’énergie au niveau des régions du sud.

D’une puissance installée de 350 MW et d’un coût global d’environ 3,8 milliards de dirhams, la STEP Abdelmoumen nécessitera une durée de travaux de 48 mois et sa mise en service est prévue pour le 1er semestre de l’année 2022.

Elle sera équipée des principales installations suivantes :

•     Un bassin supérieur et un bassin inférieur de stockage d'eau d'un volume utile de 1 300 000 m3 chacun.

•     Un circuit d'eau d'environ 3 km, dont une conduite forcée, reliant les deux bassins et alimentant l'usine.

•     Une usine abritant deux groupes réversibles de 175 MW chacun.

•     Un poste extérieur 225 kV, comprenant 2 arrivées groupes et 4 départs lignes.

•     Une station d'alimentation de premier remplissage et d'appoint en eau des bassins à partir de la retenue du barrage existant.

•     Des routes d'accès d’une longueur totale de plus de 20 km.

L’avancement de la construction de la STEP est estimé à environ 40%, décliné pour les principales activités comme suit :

-      Ingénierie : 55%

-      Approvisionnement des équipements : 20%

-      Travaux de génie civil et de montage : 40%

Sur le plan environnemental, le projet ne générera pas d’émissions de CO2 ni de gaz à effet de serre et contribuera à la préservation des ressources en eau, compte tenu de son fonctionnement en circuit fermé.

Le projet contribue au développement socio-économique de la région à travers de multiples actions sociales, dont les principales sont le désenclavement des douars avoisinants, la promotion du travail au niveau de la région et la qualification de la main d’œuvre locale à travers une formation continue au sein du projet (soudeurs qualifiés, opérateurs de soudage, conducteurs d’engins…).

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
ONEE
Partage RéSEAUX SOCIAUX