Economie Tout voir

78% d'indépendants-employeurs en arrêt de travail comptent reprendre leurs activités

78% d'indépendants-employeurs en arrêt de travail comptent reprendre leurs activités

 

Près de 8 indépendants-employeurs sur 10 en situation d'arrêt de travail (78%) en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19 comptent reprendre leur activité, selon une note du haut-commissariat au Plan.

 

La reprise serait plus facile dans le commerce (32,5%) que dans les services (18%) et le bâtiment et travaux publics (24,2%), précise le HCP.

La note fait ainsi savoir que les principales contraintes qui pèsent sur la reprise de l'activité des indépendants/employeurs sont le manque de clientèle (51%) et de moyens financiers (29%).

L'ordre de grandeur de ces contraintes diffère d'un secteur à un autre, puisque le manque de clientèle reste la principale contrainte pour les employeurs-indépendants du BTP (70%), des services (71%) et de l'industrie (52%), alors que le manque de moyens financiers est avancé par ceux du commerce (51%) et de l'agriculture (38%).

Parallèlement, le HCP souligne qu'en cas de reprise, 50% des indépendants-employeurs en arrêt d'activité estiment qu'ils auront des difficultés à supporter les charges liées à la mise en place des mesures préventives contre la Covid-19, ajoutant que cette proportion est de 31% dans le BTP et de 58% dans le commerce.

Pour reprendre leurs activités, 35% des indépendants-employeurs souhaiteraient bénéficier de l'aide financière pour payer les charges fixes (loyer, électricité, etc.), 22% du programme Damane-Oxygène et 11% de l'exonération des impôts et des taxes.

 

24% d'indépendants-employeurs optimistes pour les trois prochains mois

Une proportion de 24% d'indépendants-employeurs prévoit une forte production de biens et services, 18,5% une stagnation et 21,4% une diminution au cours des trois prochains mois, selon le haut-commissariat au Plan. Les indépendants-employeurs exerçant dans le bâtiment et travaux publics sont les plus optimistes avec 39%, suivis des services (30,6%) et de l'industrie (27,4%).

Par ailleurs, 17,5% d'entre eux s'attendent à une forte demande de biens et services, 29,2% à une demande normale et 19,2% à une faible demande.

Cette proportion est de 37,5% dans le BTP, 27,8% de l'industrie, 21,2% des services, 13,3% de l'agriculture et 11,7% du commerce.

Le HCP fait également savoir qu'un peu plus du quart (26,3%) des actifs occupés déclare qu'aucune mesure de protection contre la Covid-19 n'a été prise dans les lieux de travail, 41,3% parmi les ruraux contre 17,5% chez les citadins et 31,3% parmi les femmes contre 25% auprès des hommes.

Cette proportion enregistre 50,6% dans le secteur de l'agriculture, 28,1% dans le BTP, 14,1% dans les services et 18,2% dans l'industrie.

Les mesures de protection adoptées sont le port de masques, déclaré par 61% d’actifs occupés, l'utilisation du gel désinfectant et du savon (52%), la désinfection régulière des lieux de travail (31%) et la prise de température (15%).

D'autres mesures d'ordre préventif ont été également rapportées, dont le recours au travail alterné (8%) et le télétravail à plein temps (9%).

HCP

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 29 Fevrier 2024

Industries manufacturières : Baisse de 1,3% des prix à la production en janvier

Jeudi 08 Fevrier 2024

RGPH 2024 : 55.000 enquêteurs seront sélectionnés pour mener les opérations sur le terrain

Mardi 16 Janvier 2024

Le moral des ménages atteint son niveau le plus bas depuis 2008

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required