Economie Tout voir

Eau potable, barrages, inondations : Baraka déroule sa feuille de route pour 2024

Eau potable, barrages, inondations : Baraka déroule sa feuille de route pour 2024

Le ministre de l'Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a présenté mercredi à la Chambre des représentants, les grandes lignes du programme d'action de son département au titre de 2024.
 

Baraka, qui présentait le budget sectoriel du ministère de l’Équipement et de l’Eau au titre de 2024 devant la Commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement, a indiqué que les travaux de construction du barrage de «M’dez», dans la province de Sefrou, du barrage «Ghiss», dans la province d'Al Hoceima, et du barrage «Koudiat El Berna», dans la province de Sidi Kacem, devraient s'achever l'année prochaine.

Il a aussi fait état de la poursuite des travaux de construction de 16 grands barrages, du lancement des travaux de construction du barrage de «Bou Khemis» dans la province de Khémisset, avec une capacité de stockage de 650 millions de m3, pour un coût total de 1,5 milliard de dirhams, outre le lancement des appels d’offres pour la construction de trois grands barrages pour une enveloppe globale de 4,745 Mds de DH, dont 171 MDH en crédits de paiement.

Concernant les barrages moyens, le ministre a annoncé que les travaux de construction du barrage de «Ain laksab», dans la province de Benslimane, seront lancés, précisant que 30 MDH en crédits de paiement et 115 MDH en crédits d’engagement ont été mobilisés pour ce projet.

Il a aussi évoqué le lancement des travaux de construction du barrage de «Tassa Ouirgane», dans la province d’Al Haouz, dans le cadre du programme de reconstruction et de réhabilitation des zones impactées par le séisme d’Al Haouz.

Baraka a en outre annoncé la construction de huit petits barrages dans le cadre d’une convention de financement et d’un partenariat entre le ministère de l’Équipement et de l’Eau et le ministère de l’Intérieur.

Sur un autre registre, le ministre a affirmé que les travaux de construction de 4 projets de prévention contre les inondations ont été achevés pour une enveloppe globale de 107,61 MDH, répartis sur les provinces de Tanger, Skhirate-Témara et Jerada.

Les travaux de construction de dix projets de prévention contre les inondations dans les provinces de Laâyoune, Nador, Tétouan, Sidi Kacem, Meknès, Jerada, Inezgane, Ait Melloul, Tan Tan, Chefchaouen et Safi devront se poursuivre pour un budget global de 472,13 MDH.

Il est également prévu de lancer en 2024 les travaux de construction de plusieurs nouveaux projets de protection contre les inondations dans l'ensemble du territoire national, en partenariat avec les autres intervenants : le budget prévu pour ces projets est de 672 MDH, dont 235 MDH en crédits de paiement.

Par ailleurs, Baraka a affirmé qu’un budget de 3,608 Mds de DH a été prévu pour le renforcement de l’approvisionnement en eau potable en milieu urbain.

Ce budget permettra de mobiliser 74.000 m3 par jour, dont 9.000 m3 par jour à travers le dessalement de l’eau de mer, outre la mise en place de 320 km de canaux de traction, l’augmentation de la productivité de canaux de production de 97,3% pour les grands canaux de traction, et 93,5% pour les canaux de drainage moyens et petits et l’augmentation du rendement des réseaux de distribution.

Concernant l'approvisionnement en eau potable en milieu rural, le ministre a affirmé qu'un budget de 1,319 Md de DH a été alloué à ce programme, ce qui bénéficiera à une population estimée à 26.000 personnes, portant le taux d'accès à l'eau potable en milieu rural à 98,8%.

A propos du programme d'action de 2024 pour l'assainissement liquide, le ministre a indiqué que le budget prévu s'élève à 476 MDH. Ces fonds permettront de réaliser 13 nouvelles stations d'épuration, dont 11 nouvelles, et l'extension de deux stations existantes, avec une capacité totale estimée à 22.900 m3 par jour.

Dans le secteur de la météorologie, le ministre a annoncé l'extension et le développement du réseau d'observation météorologique avec un budget de 28,7 millions de dirhams, en plus de la mise à niveau du système d'alerte pour les phénomènes météorologiques extrêmes, grâce à l'acquisition de nouvelles stations d'observation pour 13,4 MDH.

Les aéroports seront équipés du matériel d'observation météorologique pour un coût de 10,3 MDH, outre la construction du centre provincial d'El Hajeb pour 5 MDH, l'entretien des équipements et des sites d'observation pour 3,7 MDH, ainsi que l'acquisition d'un système de mesure du vent pour un montant de 1 MDH, a-t-il dit.

Pour le secteur des infrastructures routières, le programme d'action 2024 prévoit la poursuite des travaux sur 155 km de la voie express Tiznit-Laâyoune et l'achèvement des ouvrages d'art de tous les tançons, et de la rocade de Laâyoune sur une longueur de 7 km, en plus du lancement des travaux de construction d'un pont sur cette rocade pour un coût estimé à 1,3 Md de DH.

Parmi les projets programmés, Baraka a cité la poursuite des travaux du premier tronçon sur une longueur de 27 km pour un montant de 2,3 Mds de DH et le lancement des deuxième et troisième tronçons, avec un budget de près de 4,2 Mds de DH, concernant l'autoroute Guercif-Nador ainsi que celle reliant Tit Mellil à Berrechid.

Quant au programme d'amélioration des conditions de sécurité routière, Baraka a affirmé que 72 ouvrages d'art nécessitent la réparation, la restauration ou la reconstruction pour un coût de 445 MDH.

S'agissant de la gestion du domaine public, le ministre a souligné que le programme d'action de 2024 prévoit plusieurs projets, notamment la poursuite de l'étude du schéma directeur de valorisation du domaine public maritime à l'horizon 2035, la réalisation des procédures liées à la gestion et à la protection du domaine public hydraulique et l'élaboration des projets de décret et d'arrêtés, ainsi que les études et programmes associés, et le suivi du processus de conservation du domaine public routier, en accordant la priorité aux autoroutes et aux routes nationales.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 05 Juin 2024

Maroc : Les retenues des barrages à usage agricole ont atteint 4,16 milliards de m3 à fin mai

Jeudi 23 Mai 2024

Maroc : Opérationnalisation de la 1ère phase de la plus grande station de dessalement de l'eau de mer en Afrique en 2026

Lundi 20 Mai 2024

Le 8ème Grand Prix Mondial Hassan II de l'Eau décerné à la FAO à Bali

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required